Retour au contenu

Monter à cheval par temps froid

Un cavalier ne s’arrête généralement pas de monter lorsqu’il fait froid ou qu’il pleut, sauf conditions extrêmes ou néfastes pour son cheval. Mais même si celui-ci peut vivre dehors toute l’année, ceci requiert un peu d'expérience et de pratique, et un matériel adapté. Ne vous inquiétez pas si vous voyez un cheval trembler l’hiver : c’est un excellent moyen pour lui de se réchauffer et il n’en souffre absolument pas. Contrairement à nous, les cavaliers, qui sommes obligés de nous protéger efficacement du froid et de l’humidité ! 

 Affronter le froid, côté cavalier

En plus d’une veste bien chaude - imperméable si temps de pluie - des gants et sous gants seront indispensables afin que vos mains ne souffrent pas du froid : en effet, il n’y a rien de pire que des doigts raides et gelés sur les rênes, c’est douloureux et peu pratique lorsqu’il faut tenir et savoir diriger son cheval en toutes circonstances. De bonnes bottes (fourrées ou non) ainsi que des chaussettes hautes maintiendront le pied et la jambe bien au chaud. On peut également glisser un tour de cou sous la veste et un bandeau sous la bombe pour protéger ses oreilles du vent.

Éviter les écharpes et autres tissus longs, cela peut vite devenir dangereux. Il faut à tout prix éviter de s’empêtrer en cas de chute ou d’agitation du cheval lorsque vous êtes en selle. 

Côté cheval 

Le cheval étant naturellement prédisposé à affronter le froid, il n’y a aucune obligation à trop le couvrir en cas de neige. On peut cependant ajouter un couvre reins si on le souhaite, mais celui-ci serait plus utile par temps de pluie par exemple, pour le protéger de l’humidité. 

Attention à la neige : ils adorent la remuer du nez et du pied, et surtout LA MANGER ! Mais elle leur donne des coliques qui peuvent être très douloureuses. Veillez donc à ce que votre cheval n’en mange pas.

Ânes dans la neige

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité