Types de nourriture

Une bonne nutrition est la base pour maintenir vos rats en bonne santé. Le rat, comme l’Homme, est un animal omnivore, c’est-à-dire qu’il mange aussi bien des légumes et fruits que des sources animales de nourriture. Une nourriture adaptée permet ainsi de remplir tous les besoins nutritionnels de vos rats.

Nourriture non recommandée pour les rats

Les mélanges de graines qui peuvent être achetés dans de nombreuses animaleries ne sont généralement pas recommandées. Elles contiennent souvent trop de maïs et de graines et peuvent être nutritionnellement incomplètes. Ce type de nourriture conduit bien souvent les rats à sélectionner ou trier la nourriture qu’ils préfèrent ; il reste alors dans les gamelles ce qu’ils trouvent le moins appétant, au risque d’être carencés.

Si vous souhaitez néanmoins adopter ce genre de nourriture pour vos rats, il convient de sélectionner un mixe plus haut en soja qu’en maïs, et qui contient les acides gras essentiels. Vous devrez surveiller que vos rats terminent bien leurs gamelles.

Attention néanmoins à ne pas confondre une gamelle non finie avec une gamelle dans laquelle il ne reste que les coques des graines.

Vous pouvez évidemment utiliser ce genre de nourriture une fois de temps en temps pour apporter à vos rats de nouveaux mets. Ils seront heureux de découvrir de nouveaux goûts et de nouvelles consistances. Mais nous vous conseillons de prendre une nourriture plus adaptée pour les repas de tous les jours.

Nourriture recommandée pour les rats

Les granulés (aussi nommés : croquettes, extrudés, bouchons, pellets) pour rats sont considérés comme la source de nourriture la plus nutritionnellement équilibrée.  Ces blocs de nourriture condensée sont un mélange de grains, fruits et légumes qui sont censés apporter un repas équilibré à vos rats. Néanmoins, toutes les marques ne se valent pas !

Pour bien choisir la nourriture de vos rats, nous vous invitons à trouver celle qui correspond le mieux aux besoins de ceux-ci. Le tableau ci-dessous est basé sur de nombreuses études scientifiques [#215]. Appuyez-vous dessus pour choisir la marque la plus adaptée. Il est important de bien s’attarder sur la proportion de graisses (matières grasses), de protéines et de vitamines et minéraux.


 
MaintenanceRatonRate gestante ou allaitante
Matières grasses5 %5 %5 %
Oméga 6 (acide linoléique)a6 g/kg3 g/kg
Protéines5 %15 %15 %
ArginineND4.3 g/kg4.3 g/kg
Acides aminés aromatiques (phénylalanine et tyrosine)1.9 g/kg10.2 g/kg10.2 g/kg
Histidine0.8 g/kg2.8 g/kg2.8 g/kg
Isoleucine3.1 g/kg6.2 g/kg6.2 g/kg
Leucine1.8 g/kg10.7 g/kg10.7 g/kg
Lysine1.1 g/kg9.2 g/kg9.2 g/kg
Methionine + cystine2.3 g/kg9.8 g/kg9.8 g/kg
Thréonine1.8 g/kg6.2 g/kg6.2 g/kg
Tryptophane0.5 g/kg2 g/kg2 g/kg
Valine2.3 g/kg7.4 g/kg7.4 g/kg
Calciumg0.5 %0.63 %
Magnésiumg0.05 %0.06 %
Phosphoreg0.3 %0.37 %
Potassiumg0.36 %0.36 %
Sodiumg0.05 %0.05 %
Cuivreg5 mg/kg8 mg/kg
Ferg35 mg/kg75 mg/kg
Manganèseg10 mg/kg10 mg/kg
Zincg12 mg/kg25 mg/kg
Iodeg150 µg/kg150 µg/kg
Molybdèneg150 µg/kg150 µg/kg
Séléniumg150 µg/kg400 µg/kg
Vitamine Ag0.7 mg/kg0.7 mg/kg
Vitamine Dg0.025 mg/kg0.025 mg/kg
Vitamine Eg18 mg/kg18 mg/kg
Vitamine Kg1 mg/kg1 mg/kg
Vitamine B8 (biotine)g0.2 mg/kg0.2 mg/kg
Cholineg750 mg/kg750 mg/kg
Vitamine B9 (acide folique)g1 mg/kg1 mg/kg
Vitamine B3 (niacine)g15 mg/kg15 mg/kg
Vitamine B5 (acide pantothénique)g10 mg/kg10 mg/kg
Vitamine B2 (riboflavine)g3 mg/kg4 mg/kg
Vitamine B1 (thiamine)g4 mg/kg5 mg/kg
Vitamine B6 (pyridoxine)g6 mg/kg6 mg/kg
Vitamine B12 (cobalamine)g50 µg/kg50 µg/kg

ND : non déterminé ; a, les femelles ont besoin de seulement 2 g/kg de linoléate lors de la croissance. Les besoins en maintenance n’ont pas été déterminés, mais ceux présentés pour les ratons rempliront les besoins. g, les besoins en vitamines et minéraux maintenance n’ont pas été déterminés. Les besoins précisés pour les ratons devraient remplir les besoins de maintenance.

Nourriture faite maison

Il est possible de réaliser vos propres mélanges. Comme il sera difficile de s’assurer de la bonne composition nutritionnelle (notamment en vitamines et minéraux) de ceux-ci, il est conseillé d’ajouter des croquettes adaptées.

Avec la nourriture faite maison, il est important de s’assurer que les rats finissent bien leur gamelle et qu’ils ne trient pas leur nourriture pour ne manger que ce qu’ils préfèrent.

Assurez-vous également d’apporter des fruits et légumes frais au moins 3 fois par semaine.

Friandises

Pour créer des liens plus forts entre vous et vos rats, mais aussi pour leurs petits plaisirs, il est intéressant de leur donner des friandises régulièrement.

Vous pourrez donner des friandises relativement mauvaises pour la santé, si vous le faites avec parcimonie. Les friandises les plus saines sont les fruits et légumes.

En ce qui concerne les fruits, il est commun de lire que les agrumes (oranges, citrons, etc.) peuvent conduire à des cancer des reins chez les rats mâles. Cependant, cela n’est vrai qu’en cas de consommation d’une très grande quantité et sur une longue période de temps de d-limonène [#217]. Vous pouvez donc en toute sécurité donner quelques quartiers d’agrumes à vos rats, mais n’en abusez pas à outrance. Le d-limonène se trouve notamment dans l’écorce des agrumes, pensez à bien l’enlever et éviter les jus de fruits (qui sont obtenus en pressant le fruit entier, laissant le d-limonène se retrouver dans le jus).

En général, vous pouvez donner à vos rats quasiment toute la nourriture saine pour l’Homme (viandes, fruits, légumes, biscuits, gâteaux). Néanmoins, il existe quelques exceptions. Un rat ne doit pas boire de boissons gazeuses, ni de nourritures (en excès) qui pourrait conduire à la production de gaz dans le tractus digestif. Les rats ne peuvent ni roter, ni vomir.

Les rats possèdent un oesophane plus long, une plus faible musculature du diaphragme, un estomac géométrique (absence de de forme d’entonnoir), comparé aux espèces capables de vomir. Il semblerait également qu’il existe une absence de coordination neuronale pour générer les contractions de l’estomac, de l’oesophage et l’ouverture de la bouche [#216].

Références

Horn, C., Kimball, B., Wang, H., Kaus, J., Dienel, S., Nagy, A., Gathright, G., Yates, B., Andrews, P., (2013). Why Can’t Rodents Vomit? A Comparative Behavioral, Anatomical, and Physiological Study.. DOI : 10.1371/journal.pone.0060537. PMID : 23593236.
National Research Council (US) Subcommittee on Laboratory Animal Nutrition, (1995). Nutrient Requirements of Laboratory Animals (IVe èd.). Washington (DC) : National Academies Press (US).
National Toxicology Program, (1990). Toxicology and Carcinogenesis Studies of d-Limonene (CAS No. 5989-27-5) in F344/N Rats and B6C3F1 Mice (Gavage Studies).. National Toxicology Program technical report series347, 1-165. PMID : 12704437.