Accessoires pour rats

Avant que vos rats n’arrivent chez vous, assurez-vous d’avoir de quoi rendre leur cage fonctionnelle : maisons suspendues, hamacs, jouets, biberons et gamelles sont à prévoir !

Le biberon

S’il est tout à fait possible de proposer à vos rats une gamelle d’eau, ce n’est, dans la pratique, pas très recommandé. En effet, les rats ont la fâcheuse manie de renverser un peu tout ce qu’ils touchent, et la gamelle d’eau ne tiendra donc pas très longtemps en place. Même si vous l’avez bien scellée, il vous faudra changer l’eau plusieurs fois par jour (car ils se feront un malin plaisir d’uriner ou déféquer dedans). Sacrés garnements !

Préférez donc le biberon, mais investissez quelques euros supplémentaires dans ceux en verre car ils seront résistants à leur dents acérées. Le plastique ne tiendra pas longtemps et vous risquez de ne pas vous rendre compte que le biberon est percé.

La qualité des biberons en verre est nettement supérieure à ceux en plastique. Le système à bille dans le goulot a tôt fait de ne pas fonctionner correctement chez ces dernières. Si jamais votre biberon fuit ou coule dès les premières utilisations, retournez-le là où vous l’avez acheté. C’est un problème commun chez plusieurs marques de biberons en plastique…

La gamelle

La gamelle en aluminium que l’on trouve partout, ou d’autres en terre cuite seront tout à fait adaptées. Evitez simplement le plastique, qui risquera d’être rongé.

Les accessoires divers

Comme vous le savez, les rats adorent prendre de l’altitude ! Il convient donc de leur proposer quelques lieux de repos suspendus.

Achetez ou fabriquez vous-même des hamacs. Si le tissu finira par être grignoté, ils adoreront se lover à l’intérieur. Pensez cependant à les laver régulièrement.

Proposez des maisons en plastique (ou autre matériau solide) que vous positionnerez un peu partout dans la cage (attention à ne pas l’encombrer pour autant). Certaines, les Sputniks sont particulièrement appréciées. Il s’agit de dômes en plastique qui peuvent aussi bien être mis au sol ou suspendus au barreau de la cage. Les rats en raffolent !

Pour les Sputniks, prenez la taille XL. Les autres taillent ne proposent pas d’entrées assez grande pour des rats adultes.

Vous pourrez également disposer quelques tunnels afin de leur proposer des moyens alternatifs de se déplacer et de se reposer. Ils sont bien souvent suspendus, ça bouge et ils adorent !

Enfin, pensez également, si votre cage est haute, à quelques échelles afin de leur permettre de monter facilement où bon leur semble (notamment pour les vieux rats).

Attention à ne pas proposer d’objet en bois ! Tous les bois composés, compressés, collés sont  imbibés de produits chimiques. En grignotant ces composés, vous exposez vos rats à du poison. D’autres risquent de dégager des substances chimiques au contact de l’urine des vos rats, conduisant à une grave augmentation des problèmes respiratoires et hépatiques.

Fuyez le bois

Des études scientifiques ont prouvé que les bois tendres avaient une influence délétère sur la plupart des animaux de laboratoire (souris, rats, lapins). C’est en observant des décès suspects chez leurs animaux et en pratiquant des analyses de sang qu’ils ont découvert, à la fin du XXème siècle, que les animaux qui vivaient sur des copeaux de bois (notamment de cèdres et de pins) présentaient des taux anormalement élevés d’enzymes hépatiques.

De plus, la communauté scientifique a reconnu depuis près de 40 ans que les copeaux de cèdres et de pins, qui contiennent tous les deux des phénols, sont potentiellement toxiques chez les petits animaux.

Les phénols sont des composés acides caustiques et toxiques présents dans les bois tendres. Ils conduisent à des dommages au niveau des reins et du foie des petits animaux.

Leur côté caustique tend également à établir un lien direct avec les problèmes respiratoires et les pneumonies régulièrement observées chez les rats vivant avec ce type de bois à disposition. La présence constante de ces éléments agressifs irritent constamment les voies nasales, la gorge et les poumons, laissant la porte ouverte aux bactéries. En passant dans le sang, ils attaquent également directement les organes comme le foie et les reins qui possèdent un rôle de filtre du sang.

Il existe cependant des bois compatibles, mais à moins de savoir exactement les identifier, il est conseillé de s’en passer. Après tout, ce ne sont pas les alternatives qui manque pour nos animaux !

La litière

Comme nous venons de le voir dans la partie précédente, il est totalement proscrit de proposer de la litière faites de copeaux de bois à vos rats. Pour résumer, des composés chimiques toxiques s’en échappent, notamment par contact avec l’urine, irritant les voies respiratoires, détruisant lentement mais sûrement le foie et les reins.

Bien qu’il soit possible de proposer un bac à litière dans un coin de la cage pour vos rats, il faudra néanmoins envisager de recouvrir de litière tout le sol de votre cage.

Une bonne litière est une litière non toxique pour vos rats et qui ne doit pas être poussiéreuse, sinon gare aux problèmes respiratoires. Enfin, son prix et ses caractéristiques d’usage sont à prendre en compte pour faire votre choix.

Litière de chanvre

Le chanvre est une bonne litière naturelle. Fabriquée à partir de la fibre de la plante, elle n’est pas très poussiéreuse et elle possède une très bonne capacité d’absorption. Elle est connue pour être largement utilisée pour les chevaux.

A l’usage, elle n’est cependant pas très pratique. En effet, il vous faudra changer régulièrement toute votre litière (vous ne pourrez pas trier les brins imbibés !), et cela représente pas mal de volume une fois qu’elle a été aérée.

Certaines personnes et certains animaux (rats) peuvent être allergiques au chanvre.

Litière de lin

Utilisée également pour les chevaux, la litière de lin est encore plus absorbante, mais contrairement au chanvre, elle retient relativement mal les odeurs. Son prix et ses caractéristiques sont pour le reste équivalentes.

Litière de rafle de maïs

Fabriquée à partir de rafle de maïs séché et broyé, elle absorbe bien l’urine et les odeurs. Mais la rafle de maïs étant très dure, elle revient à faire marcher vos rats sur des cailloux, ce qui est loin d’être confortable. Les vieux rats risquent de ne pas apprécier devoir se déplacer sur ce type de litière, et ils pourraient même souffrir de douleur articulaires.

Les tapis

Les tapis en polyester s’avèrent être particulièrement intéressant en tant que litière pour les rats. Plus cher à l’achat, ils durent cependant bien plus longtemps que les litières classiques. A long terme, il s’agit certainement de la litière la plus pratique et la moins chère.

Il existe plusieurs marques de ces tapis qui sont souvent dénommés comme des "tapis vétérinaire", "dry bed" ou "vet bed". Le principe de ces tapis est qu’ils permettent à l’urine de passer à travers sans garder de trace d’humidité à la surface. De fait, les rats continuent de marcher sur un tapis sec.

Ces tapis peuvent être achetés à des tailles personnalisées et ensuite être découpés selon vos besoins afin de couvrir tous les éléments de votre cage.

Sur le papier, les tapis ont tout pour plaire. Ils sont par ailleurs utilisés par les vétérinaires qui ont besoin de changer régulièrement les litières des cages où les animaux se retrouvent.

Ces tapis peuvent rester une semaine dans la cage avant d’avoir à être nettoyé. Il est conseillé d’aspirer les excréments avec un aspirateur, puis de passer les tapis à la machine à laver. Avoir un set de tapis de rechange peut s’avérer pratique pour remettre des tapis en place pendant que les autres se font laver.

La durée de vie de ces tapis dépend majoritairement de vos rats. Certains auront tendance à vouloir les grignotter, à en prendre des petits bouts pour les mettre dans leurs nids.