Gorilla beringei graueri

Jeudi 6 septembre 2018, 14:49 Laurent

Gorille de l'Est (Gorille des plaines orientales)

Le gorille des plaines orientales (Gorilla beringei graueri) aussi appelé Gorille de Grauer, fait partie de l'une des deux espèces du gorille de l'est. Cette espèce vit uniquement en République Démocratique du Congo dans les forêts tropicales de basses altitudes. On la trouve dans le parc national de Kahuzi-Biega qui en abrite la plus grande population. Ce gorille est le primate le plus grand du monde avec une taille de plus de 2,35 m et son poids peut atteindre plus de 300 kg. Loin des croyances de "monstre sanguinaire mangeur d'hommes" (selon des légendes africaines) son image est dégradée par la littérature et le cinéma. Malgré son côté robuste et sa force colossale, le gorille de Grauer (comme toutes les autres espèces) est paisible, pacifique, timide et très tolérant. Sa puissance ne lui sert qu'à intimider un autre mâle ou briser divers fruits et végétaux. Cette espèce figure sur la liste rouge des espèces menacées en danger critique d'extinction. Il pourrait disparaître d'ici 2020.  

Caractéristique 

 Par rapport aux autres sous-espèces, il se distingue par son corps massif, ses grandes mains et sa petite bouche.

Habitat et comportement

Comme cité précédemment, le gorille de Grauer vit uniquement dans les forêts tropicales de basses altitudes, en République Démocratique du Congo. Comme tous les gorilles malheureusement, son habitat s'est drastiquement réduit ces 50 dernières années en raison de l'impact de la déforestation, des exploitations minières, des conflits suite à l'instabilité du pays et de l'agriculture, ce qui rend ce dernier très vulnérable au braconnage. Par conséquent, ce grand singe a perdu 70 à 80 % de son habitat depuis les années 90. Lors de cette période on comptabilisait 17.000 individus. Aujourd'hui, leur population est aux alentours des 4.000. Les gorilles vivent en famille dans des groupes sociaux pouvant s'élever jusqu'à 50 individus. Ce groupe est toujours dirigé par un mâle dominant (dos argenté) qui en assure la sécurité.  

Toutefois, il est possible que deux "dos argenté" veillent sur un même groupe. D'autres clans peuvent se croiser et partager un même territoire sans aucun problème. Les affrontements sont rares. Cependant, lors de parades d'intimidation, il arrive que deux mâles s'affrontent pour prendre le pouvoir sur le groupe. Si le chef de clan perd le combat, celui-ci est exclu du groupe et le mâle qui lui succède tue sa descendance.  

Pour dormir, le groupe fabrique des nids à l'aide de feuilles. Ces lits sont plutôt sommaires, leur construction se fait en cinq minutes et ils ne serviront qu'une seule fois. Les gorillons dorment en hauteur avec leur mère, le chef dort au sol. Leur sommeil peut atteindre une durée de 12 heures. Ils s'aident également de la position du soleil pour effectuer leurs déplacements. Pour communiquer, ces gorilles emploient au moins 102 expressions faciales pour manifester toute une palette d'émotions. Outre ces méthodes, ils utilisent également 24 sons différents.  

Alimentation 

Tous les gorilles sont uniquement végétariens et frugivores. Le gorille de Grauer se nourrit de divers végétaux et favorise également les fruits. Ils ne boivent jamais d'eau et se contentent du jus que contiennent les fruits, qui leur apporte un apport nutritif suffisant. Grâce aux graines que les gorilles dispersent après les avoir ingérées, ils contribuent favorablement à la régénération des forêts. 

Reproduction 

La reproduction peut intervenir à n'importe quel moment de l'année. Les guenons atteignent la maturité sexuelle à partir de 10 ans, tandis que pour les mâles, celle-ci se fait plus tardivement, vers l'âge de 16 ans. La femelle peut donner naissance à un gorillon tous les quatre ans, qui pèse environ quatre kg. Le cas de jumeaux a pu être observé, mais cet événement est rarissime. Dans ce cas de figure, la femelle laisse l'un des gorillons à l'abandon, où le mâle prend l'un des deux à sa charge. 

Maladies et espérance de vie 

Malgré sa puissance herculéenne, le gorille est une espèce fragile face à diverses maladies et le gorille de Grauer n'y fait pas exception. Les principales maladies sont transmises par les hommes. Comme les gorilles ne sont pas immunisés, ceux-ci peuvent attraper la grippe, le VIH, le choléra, ou encore le virus Ebola et le cancer. La première cause de décès est due aux maladies cardio-vasculaires. Dans son milieu naturel, le gorille de Grauer a une espérance de vie de 30-40 ans, tandis qu'en captivité il peut vivre jusqu'à 50 ans. 

Références

Filleul, A., Fleury, J., (2009). Le gorille, le plus grand des hominidés. Repéré sur Pratique.
Martinez, F., (2018). Les Gorilles. Repéré sur L'association Gorilla.
WWF-Belgique, (2018). Gorilles des plaines orientales. Repéré sur WWF-Belgique.

Résumé

Gorille de L'est

Gorilla beringei graueri


Règne
Animalia
Embranchement
Chordata
Classe
Mammalia
Ordre
Primates
Famille
Hominidae
Genre
Gorilla
Espèce
beringei
Sous-espèce

Reproduction

Un gorillon tous les 4 ans. La reproduction se déroule toute l'année. 


Taille

Un gorille mâle peut atteindre jusqu'à : 

  • 2,35 m

Une guenon (femelle gorille) mesure environ :

  • 1,60 m à 1,70 m

 

 


Maintien

Nids construits à l'aide de feuillage, tiges, herbacées, branches d'arbres et de lianes essentiellement au sol. 


Régime alimentaire

Végétaux divers, fruits, insectes


Température

 

 


Localisation
  • Bassin du Congo, forêts tropicales

 


Partagez !