Retour au contenu
mai 15

[Vidéo] L214 dénonce un élevage de poules en cage


  • Mardi 15 mai 2018, 09:33
  • Julie
L'association a de nouveau frappé fort avec un élevage de la Somme

L'association a de nouveau frappé fort avec un élevage de la Somme

L'association de protection animale L214 a, comme à son habitude, décidé de frapper fort pour dénoncer un élevage de poules pondeuses de la Somme. Une nouvelle vidéo a été tournée au mois d'avril dans un des six élevages de la région, qui travaille avec Matines. La société, première productrice d'œufs Français et qui en fournit 3 milliards par an, a déjà été mise en cause par l'association de protection des animaux auparavant.

L'entrepôt filmé par L214 abrite 460.000 poules vivant dans des conditions atroces, entassées les unes sur les autres, piétinant dans leurs excréments. Selon l'association, "chacune dispose d'un espace équivalent à celui d'une feuille A4". Certaines poules sont en train d'agoniser dans leur cage, devant les cadavres d'autres. Nous pouvons voir des bêtes presque totalement déplumées, mais "la vidéo a été tournée en cycle de fin de ponte, ce qui explique le déplumage" se défend Matines.

Apparaissent alors les propos de Thibault Bazin, député LR, défendant l'élevage en cage pour des "volailles joyeuses", sur un fond d'images représentant la dure réalité des poules en souffrance. Selon L214, 69% des œufs au label "œufs de France" seraient issus de poules élevées en batterie, alors que d'après un sondage Yougov, 90% des français seraient favorables à l'interdiction de l'élevage en cage

A une semaine du vote, à l'Assemblée Nationale de la loi Egalim, sur l'alimentation, qui comporte notamment un amendement visant à faire interdire l'élevage en cages, l'association souhaite dénoncer "un manque d'engagement suffisamment clair de la part de Matines" en faveur d'une transition vers l'élevage alternatif, et donc d'une suppression totale des élevages en cage. 

Selon le responsable des enquêtes de L214, "la réglementation actuelle pour les poules pondeuses est bien en-dessous de leurs besoins biologiques", et c'est pour cela que l'association demande aux consommateurs de ne pas acheter ces œufs, mais surtout de solliciter leurs élus, via une pétition, accessible sur leur site.

Référence

Massé, J., (2018). Une nouvelle vidéo choc de L214 pour dénoncer l'élevage des poules en cage dans la Somme. Repéré sur Huffington post.

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité