avr. 21

(Vidéo) 4 babouins s'échappent d'un laboratoire aux États-Unis

Samedi 21 avril 2018, 15:44 Julie
4 babouins ont réussi à quitter leur enclos d'un laboratoire américain

Ils ont réussi à quitter leur enclos dans un laboratoire américain

Ce 14 avril, 4 babouins du Texas Biomedical Research Institute, aux États-Unis, ont redoublé de ruse et ont réussi à s'échapper du campus. Trois ont même réussi à passer les grilles de l'institut. Une équipe spécialisée s'est tout de suite mise à leur poursuite et a stoppé leur cavale en moins de 30 minutes. Un des babouins a même été récupéré sur la route longeant l'institut, au milieu des voitures.

Comme cité précédemment, les 4 primates ont redoublé de ruse et ont utilisé un baril se trouvant à leur disposition pour leur confort, et l'auraient placé à la verticale afin de passer par-dessus les murs de leur enclos. Selon le Texas Biomedical Research Institute, les barils vont être modifiés afin d'éviter une nouvelle évasion de primates.

La vidéo, qui a été diffusée par un média américain, a été filmée par un automobiliste. On y voit un babouin au bord de la route, poursuivi par deux membres de l'équipe du laboratoire tentant de l'intercepter. Dans un communiqué l'institut a voulu se montrer rassurant et affirme que "les animaux n'étaient pas infectés et n'étaient pas utilisés dans une étude ou dans une recherche sur les maladies infectieuses".

Ce n'est pas la première évasion de primates dans cet institut. En 2011 le département américain de l'agriculture (USDA) avait déjà condamné le Texas Biomedical Research Institute à une amende de 25 000 dollars pour des fuites de primates à répétition, mettant en danger les animaux eux-mêmes, qui peuvent se blesser, blesser d'autres animaux ou même des soigneurs.

L'association PETA demande la libération de ces primates afin de les placer dans un sanctuaire, et accuse Texas Biomed de "mettre tout le monde en danger - son personnel, le public, et les 2.900 primates non-humains maintenus captifs - en emprisonnant des animaux dont le seul désir est de fuir loin du cauchemar des laboratoires"

Mais selon la vice-présidente du laboratoire, "les babouins en particulier jouent un rôle important dans la découverte de médicaments permettant de sauver des vies, des thérapies et des vaccins, et ils ont conduit à une meilleure compréhension des maladies chroniques comme les cardiopathies, le diabète, l'obésité, l'ostéoporose et bien d'autres qui impactent la vie de millions de gens".

Source : Sciences et avenir

 

Articles similaires