avr. 17

Une vidéo dévoile un élevage d'engraissement de cochons dans le Tarn

Mardi 17 avril 2018, 20:39 Julie
Des images insoutenables dénonçant la maltraitance des cochons d'un élevage du Tarn

Des images insoutenables dénoncent la maltraitance des cochons

L'association L214 a encore voulu frapper fort pour dénoncer la maltraitance animale.

Après avoir dénoncé les conditions de vie des visons d'élevage, au mois de février (Cf : Des conditions de vie atroces pour les visons d'élevage), c'est aujourd'hui une vidéo tournée dans un élevage d’engraissement intensif de cochons du Tarn qui fait réagir.

Les images révèlent un état d'hygiène totalement inadmissible. De la saleté recouvre les murs, les plafonds et les fenêtres, des cadavres de rats gisent dans les couloirs attirant les mouches à profusion. Dans certaines parties des bâtiments, faute de nettoyage, les animaux vivent dans leurs excréments sans avoir d’espace propre et sec où s’allonger, ils sont confinés à l'intérieur sans jamais pouvoir sortir prendre l'air.

S'ajoute à cela de graves blessures dont les cochons sont victimes, et qui ne peuvent cicatriser en plus de pouvoir s'infecter compte tenue de la promiscuité des bêtes, qui, ajoutée à l'ennui entraînent des morsures des queues et des oreilles. Pour limiter les conséquences de ces agressions, au lieu d’adapter les conditions d’élevage, les cochons sont systématiquement mutilés (queue coupée à vif). Et pour terminer, le bac d’équarrissage de l’élevage rempli de cochons morts apparaît dans la vidéo.

Face à cette situation intolérable, L214 alerte les services vétérinaires du Tarn (DDPP - Direction départementale de la protection des populations) de l’état sanitaire de cet élevage et déplore l’incapacité des services de l’État à détecter de telles infractions à la réglementation.

Quant à la fondation 30 millions d'amis, elle, a porté plainte pour "mauvais traitements" et "acte de cruauté" et s'est constituée partie civile.

Sur les 1300 animaux présents sur l'élevage, 11 animaux blessés ou malades ont été euthanasiés.

Les services de l'État ont mis en demeure l'exploitant de procéder à des mesures à court terme et moyen terme.

Pourtant en février 2018, la fondation 30 millions d'amis a fait un sondage qui a révélé que 86% des français se prononcent contre l'élevage intensif.

23 millions de cochons sont tués dans les abattoirs chaque année en France.

Source : L214

 

 

Articles similaires