Retour au contenu
sept. 27

Une protéine empêche le développement du pénis externe


  • Mercredi 27 septembre 2017, 10:14
  • Caroline
Une recherche révèle que la protéine Bmp4 empêche le développement du pénis externe de l'oiseau

Une recherche révèle que la protéine Bmp4 empêche le développement du pénis externe de l'oiseau

97% des oiseaux sont dotés non pas d'un pénis externe mais d'un cloaque. Le cloaque est un orifice unique servant à l'évacuation des fientes et de l'urine, mais également à la reproduction. C'est pour cela que ces oiseaux copulent sans pénétration mais par "baiser cloacal", c'est à dire un accolement du cloaque du mâle avec celui de la femelle.

Pourtant, l'embryon des oiseaux possédant ou non un pénis externe à la fin de leur développement est constitué de la même manière : ils possèdent tous une structure susceptible de se développer en un pénis. Le responsable de la régression du pénis de ces 97% d'oiseaux est tout trouvé : il s'agirait d'une mutation d'un gène  qui produirait une protéine, la Bmp4.

Une expérience l'a prouvé, lorsque l'expression de la protéine a été bloquée par les scientifiques sur un embryon de poulet, ce dernier n'a pas eu de régression de son pénis primitif. En revanche, lorsqu'ils l'ont administrée au canard qui possède normalement un pénis érectile externe, ils ont pu observer une régression. La protéine Bmp4 empêche le développement du pénis externe de l'oiseau.

 

Source : Sciences et Avenir

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité