déc. 19

Une nouvelle espèce est née par hybridation

Mardi 19 décembre 2017, 10:05 Caroline
Une nouvelle espèce de pinson est né d'une hybridation entre un pinson indigène et non-indigène des Galapagos

Une nouvelle espèce de pinson est née d'une hybridation entre un pinson indigène et non-indigène des Galapagos

Si une nouvelle espèce peut être obtenue par division du patrimoine génétique en deux patrimoines distincts, ou par modification progressive d'une ancienne espèce, il n'est pas courant de pouvoir observer la naissance rapide d'une nouvelle espèce.

C'est pourtant le cas d'une nouvelle espèce née par hybridation de Géospize à bec moyen (Geospiza fortis) et de Géospize à bec conique (G.conirostris). Sur la petite île Daphne Major des Galapagos, à l'ouest du continent Sud-Américain, les chercheurs ont pu observer en 1981, l'arrivée d'un pinson mâle non-indigène. Ce dernier s'est alors reproduit avec une femelle indigène, donnant ainsi des petits pinsons fertiles. Les nouveaux pinsons surnommés "grand oiseaux" sont plus gros et se nourrissent d'aliments, différents des autres pinsons, qu'ils trouvent en abondance sur l'île.

Alors que les petits auraient pu se fondre dans les espèces indigènes et perdre leur spécificité, ils se sont reproduits entre eux, créant en près de 40 ans une population d'une trentaine de spécimens. L'hybride étant suffisamment différent physionomiquement et comportementalement, en plus de ne pas se reproduire avec les autres populations, il est désormais considéré comme une nouvelle espèce.

 

Source : BBC News

Articles similaires