Retour au contenu
nov. 19

Une mante religieuse dévore la tête d'un mâle avant de se reproduire avec


  • Dimanche 19 novembre 2017, 10:07
  • Caroline
S'il est courant que la mante religieuse dévore la tête d'un mâle après l'accouplement, il est plus rare qu'elle le fasse avant

S'il est courant que la mante religieuse dévore la tête d'un mâle après l'accouplement, il est plus rare qu'elle le fasse avant

Les mantes religieuses (Mantis religiosa), sont des insectes surprenants originaires du bassin méditerranéen. Capables de voler ou de se déplacer sur les branches et brindilles, ils sont munis de pattes avant nommées "ravisseuses", munies de piques, qui peuvent se replier et se détendre très rapidement. Ainsi les mantes religieuses mesurant 5 à 7cm, peuvent s'en prendre à de grosses proies : petits oiseaux, chauve-souris, ou même blesser un humain. Mais rassurons-nous, elles s'en servent principalement pour capturer leur repas composé d'insectes divers : criquets, sauterelles, papillons...Etc.

Il est connu que les mantes religieuses femelles dévorent les mâles, d'apparence plus petite, pendant ou après l'accouplement. Pourtant, cet apport protéique du père n'est pas indispensable à la femelle pour porter ses œufs, cette pratique est donc plus considérée comme du cannibalisme.

Michael Maxwel et son équipe de chercheurs à la National University aux États-Unis montrent que cette pratique cannibale lors de la reproduction peut être encore plus surprenante. Dans cette vidéo à 3min 30s, on peut clairement voir qu'une mante religieuse dévore la tête d'un mâle, avant que celui-ci ne s'accouple avec son bourreau. S'il n'a plus de tête, ses nerfs continuent de fonctionner quelques instants, le temps de féconder les œufs de Madame.

 

Source : Futura Planète

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité