sept. 20

Une exposition aux allergènes réduirait l’asthme

Mercredi 20 septembre 2017, 20:04 Caroline
L’exposition aux allergènes lors des premiers mois du bébé réduisent le risque de développer l’asthme

L’exposition aux allergènes lors des premiers mois du bébé réduisent le risque de développer l’asthme

Aux, Etats-Unis, 8% des enfants sont atteints d’une maladie respiratoire chronique : l’asthme.

Plusieurs études ont été réalisées pour découvrir les facteurs de risque qui favoriseraient le développement de la maladie. Plusieurs facteurs sont donc confirmés :

  • Vivre en ville,
  • Avoir un parent asthmatique ou ayant plusieurs allergies
  • Avoir été exposé lors de la grossesse à de la fumée de tabac
  • Avoir vécu le stress ou la dépression maternelle au cours de ses 3 premières années

Les recherches de l’Institut National des Allergies et Maladies Infectieuses (INAID) ont permis de découvrir que des concentrations élevées d’allergènes de cafard, souris, chat et chien présents dans la poussière de leur foyer lors de leurs premières années de vie (entre 3 mois et 3 ans), pouvaient augmenter le risque de développer de l'asthme avant l’âge de 7ans.

Cependant, si ces allergènes étaient présents en plus grande quantité dans leur foyer durant leurs 3 premiers mois, le risque de développer de l’asthme était plus faible. L'exposition aux allergènes dès le plus jeune âge pourrait prévenir le développement de l'asthme chez l'enfant.

 

Source : Science Daily

Articles similaires