Retour au contenu
nov. 20

Un lynx évadé d'un zoo gallois est tué par crainte pour la sécurité publique


  • Lundi 20 novembre 2017, 18:47
  • Zoé
Le zoo gallois à qui appartenait le lynx Lillith est indigné par la mort du félin, évadé depuis presque quinze jours

Le zoo gallois à qui appartenait le lynx Lillith est indigné par la mort du félin, évadé depuis presque quinze jours

Un jeune lynx boréal femelle du nom de Lillith a été abattu après qu'il s'est égaré près du centre-ville d'Aberystwyth suite à son évasion du Borth Wild Animal Kingdom, un zoo gallois. 

Le parc animalier a déclaré dans un communiqué : "La décision de le tuer n'était pas la nôtre et nous n'avons en aucun cas accepté, ou participé à la fusillade de notre bébé lynx. Nous sommes vraiment dévastés et indignés que cela soit arrivé." Le félin, qui faisait environ deux fois la taille d'un chat domestique, avait disparu du parc à Ceredigion, situé à l'ouest du pays de Galles, depuis le 29 octobre.

Le parc avait déclaré que ce jeune lynx de 18 mois ne constituait pas un danger pour les humains, mais a averti le public de ne pas s'approcher trop près. Selon le parc, il n'y a jamais eu d'attaques enregistrées par un lynx sur un humain.

Certains fermiers locaux affirment que dans sa fuite le félin aurait tué des moutons cependant, le personnel du zoo a mis en doute ces affirmations. "Il y a des chiens, des renards et des blaireaux ici. Nous ne croyons pas que Lillith soit à blâmer, les rapports sont absurdes" a déclaré le propriétaire du zoo, Dean Tweedy.

Les gardiens du Borth Wild Animal Kingdom menaient une opération visant à ramener Lilith au parc qui s'est soldée par plusieurs échecs. Le conseil de Ceredigion a déclaré la décision d'abattre humainement l'animal après que le risque qu'il posait au public est devenu "sévère" suite aux tentatives ratées pour le récupérer.

Pour le conseil, la sécurité du public était primordiale et par conséquent, une fois que le lynx s'est égaré dans une zone peuplée de la communauté, il était nécessaire d'agir de manière décisive.

Ceredig Davies, conseiller d'Aberystwyth Central, où le lynx a été tué, a assuré sur les réseaux sociaux que lui et d'autres conseillers étaient contre les mesures prises et à demander qu'à la suite d'une enquête complète, un rapport soit présenté aux conseillers sur la façon dont ce malheureux animal a été abattu. 

Des dizaines de personnes ont répondu au communiqué de presse du conseil, publié sur les réseaux sociaux, critiquant le meurtre de l'animal. L'une d'elles a écrit : "Si vous étiez suffisamment près pour tuer l'animal, pourquoi ne l'avez-vous pas capturé et emmené chez un gardien responsable?".
 

Source : Focusing On Wildlife

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité