oct. 6

Un braconnier reconverti

Vendredi 6 octobre 2017, 14:18 Caroline
Liang Fengen, un braconnier reconverti, a déposé les armes et tente de sauver les tigres de Sibérie

Liang Fengen, un braconnier reconverti, a déposé les armes et tente de sauver les tigres de Sibérie

Après avoir tué sans pitié de nombreux animaux, Liang Fengen, le braconnier reconverti depuis 13 ans en garde forestier, n'a toujours pas vu l'animal qu'il protège désormais : le tigre de Sibérie. Il suit donc les traces de l'animal en tenue de camouflage dans des conditions parfois extrêmes (-30 C°), afin que les zoologues puissent estimer le nombre de tigres sibériens sauvages de la région.

Autrefois reconnu comme le meilleur braconnier du pays, il a été recruté comme garde en 2004 par le Bureau des forêts de Suiyang. S'il reprenait sa veste de braconnier la nuit au début, il a peu à peu abandonné l'idée que les animaux étaient là pour se faire tuer. Idée qu'il a développée en partant chasser avec son père pour subvenir aux besoins de sa famille lors de la pénurie alimentaire de l'ère maoïste (ère du communisme de Mao Zedong après la seconde guerre mondiale).

Son geste a influencé une trentaine de chasseurs de la province du Heilongjiang à l'extrême nord-est de la Chine, qui se sont à leur tour reconverti en gardes forestiers.

 

Source : Sciences et Avenir

Articles similaires