mars 23

San Francisco a décidé d'interdire la vente de fourrures

Vendredi 23 mars 2018, 10:04 Caroline
San Francisco devient la première grande ville des États-Unis à interdire la vente de fourrures

San Francisco devient la première grande ville des États-Unis à interdire la vente de fourrures

Mardi 20 mars 2018, San Francisco annonce qu'elle deviendra la première grande ville des États-Unis à interdire la vente de fourrures animales, rejoignant les villes californiennes de Berkeley et West Hollywood qui l'ont déjà interdite. L'interdiction sera effective le 1e janvier 2019, le temps que les magasins vident leurs stocks de fourrure. Seules les ventes de fourrures de secondes mains seront encore autorisées.

Si San Francisco n'est pas la première ville a avoir pris cette décision, elle reste la plus influente dans le monde de la mode, et possède un nombre important de magasins vendant de la fourrure. Cette interdiction devrait donc porter un coup dur aux fermes à fourrures.

Katy Tang, auteure de l'interdiction a déclaré : 

On estime qu'à travers le monde, quelques 50 millions d'animaux sont abattus de manière horrible afin que nous puissions porter leur fourrure et paraître à la mode [...] J'espère que cela enverra un message fort au reste du monde.

L'interdiction de vente de fourrures dans une ville influente comme San Francisco pourrait donc inciter d'autres villes du monde entier à suivre l'exemple.

Source : PETA

Articles similaires