nov. 16

RescueTime la start-up qui propose de louer des chiots et chatons pendant 24 heures

Vendredi 16 novembre 2018, 09:25 Laurent
Une proposition qui fait polémique...

Une proposition qui fait polémique...

Depuis quelques jours, une start-up américaine répondant au nom de RescueTime fait beaucoup de bruit. Celle-ci propose un service déconcertant de nombreuses personnes, en se mettant à dos les défenseurs du bien-être animal. En effet, cette dernière propose la location de chiots ou de chatons pour la journée. Toutefois la durée peut varier entre 8 heures ou 24 heures et les tarifs sont de plus exorbitants : 79 dollars minimum pour "profiter" de l'affection d'un chiot ou d'un chaton...  

Cette idée pose divers problèmes, notamment pour la santé de ces compagnons à quatre pattes, entre autres, les changements d’environnements réguliers qui perturbent l'état physique et psychologique de l'animal. L'adaptation d'un nouveau lieu pour l'animal  n'est pas chose aisée, puisque cela dépend de chaque être. Il faut plusieurs semaines ou pour certains, plusieurs mois pour pouvoir s'acclimater au nouvel habitat. 

« Un animal de compagnie n’est pas un jouet qu’on prête ou qu’on déplace au gré des commandes : il a besoin de repères, d’attention et d’affection ».

« Sans parler du fait que la start-up renforce l’idée qu’un animal reste tout jeune. Nombreux sont les propriétaires inconscients qui profitent des jeunes années d’un chat ou d’un chien et l’abandonnent quand ils s’aperçoivent qu’il s’agit d’une relation longue durée »

Insiste un porte-parole de Numerama

De plus la société veut aller plus loin en facturant des frais supplémentaires si des soins doivent être apportés en fonction de la race ou l'âge de l'animal. Et pire :  l'entreprise souhaite proposer ce même service en louant des chèvres ou des lapins, ce qui alimente le scandale... 

 

 

 

Référence

Ouest-France, (12/11/2018). États-Unis. Une start-up se propose de louer des chatons et des chiots… à la journée. Repéré sur Ouest-France.

Articles similaires