mars 13

Quatre daims risquent d'être abattus en Ardèche

Mardi 13 mars 2018, 19:13 Julie
Quelle solution pour ces quatre daims qui compromettent la sécurité et les cultures ?

Quelle solution pour ces quatre daims qui compromettent la sécurité et les cultures ?

Le 20 décembre dernier, lors d'une battue au chevreuil à Preaux, quatre daims ont été repérés par les chasseurs, qui ont interdiction de les abattre sous peine de se faire retirer leur permis de chasse. Les cervidés se seraient échappés de leur enclos, quelques kilomètres plus loin. Suite à la réception d'un courrier envoyé par ces mêmes chasseurs, la préfecture a réagi. Selon elle, la présence de ces animaux dans la nature peut "conduire à des déséquilibres et des désordres. Ils compromettent la sécurité et les cultures." Les quatre daims devront être abattus par deux lieutenants de la louveterie avant le 27 mai prochain.

Après la publication de l'arrêté, l'association One Voice a décidé de préparer un recours contre la préfecture et a dénoncé une méthode brutale.

Le 10 mars, une association de protection de la faune sauvage des Ardennes s'est proposée pour recueillir les quatre daims avec l'aide de One Voice qui organisera le transport.

Ce "plan B" permettra peut-être de libérer Preaux des possibles dégâts engendrés par les daims et par la même occasion de sauver les quatre cervidés qui pourront vivre une vie paisible dans un grand parc. Les deux associations ont donc jusqu'au 27 mai prochain pour organiser le sauvetage, car la préfecture d'Ardèche a été claire, peu importe la manière, les daims ne peuvent pas rester dans la nature.

Source : France Bleu

 

Articles similaires