Retour au contenu
nov. 27

Quand la faim pousse les ours dans leurs retranchements


  • Lundi 27 novembre 2017, 10:11
  • Julia
Affamés, des ours seraient devenus agressifs voir meurtriers

Affamés, les ours seraient devenus agressifs voir meurtriers

C’est une situation douloureuse pour les ours en extrême orient russe : affamés par une pêche excessive, ils commenceraient à s’attaquer aux humains. Conséquence, sur l’ile de Sakhaline, deux hommes ont été tués : un chasseur et un pêcheur.

Un garde forestier, sous couvert d’anonymat, déclare qu’il n’y a plus assez de de poisson, leur principale source de nourriture, et met en cause les filets posés malgré la rareté du poisson en période estivale. Il indique que les ours s’attaquent au bétail, dévastent les potagers des habitants pour trouver de quoi manger. Ce garde forestier a également observé que ces animaux étaient anormalement maigres en cette période de l’année alors qu’ils devraient être assez gras pour affronter l’hiver.

En effet, avant d’hiberner, l’ours cherche naturellement à cumuler de la graisse dans laquelle son corps va puiser pour survivre durant cette longue période de sommeil, ne se nourrissant plus de façon normale. Il va donc perdre du poids au cours de l´hiver, d'où l’importance pour l'espèce de pouvoir faire de bonnes réserves. La survie des femelles gestantes et de leurs petits en dépend particulièrement, les oursons naissant en plein hiver et les ourses les allaitant sur leurs réserves de graisse.

En 2017, 83 ours ont été tués sur l’île de Sakhaline, 3 fois plus que l’année précédente.

 

Source : Peopledaily 

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité