août 8

Présence de loups signalée entre le Tarn et l'Hérault

Mercredi 8 août 2018, 20:12 Julie
L'attaque de plusieurs brebis pourrait avoir été commise par des loups

L'attaque de plusieurs brebis pourrait avoir été commise par des loups

La présence du loup a été signalée à la limite entre le Tarn et l’Hérault, indique ce mardi 7 août 2018, la préfecture du Tarn. Un renforcement du dispositif de surveillance pour protéger les troupeaux a donc été annoncé. 

Le canidé est soupçonné dans l’attaque fin juin de plusieurs brebis dans le Tarn. L'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) a conclu, après expertise, que "le loup figure parmi les prédateurs ayant pu commettre ces attaques".

Un expert de l'ONCFS a confirmé qu'un grand canidé pris en photo par des appareils automatiques vers 2 h du matin le 5 juillet 2018 sur la commune de Cambon-et-Salvergues (Hérault) était "bien un loup".

En expansion rapide (430 individus selon les dernières estimations de l'ONCFS), le loup est donc de retour en France, et ce pour différentes raisons. La reforestation, l’exode rural, l’augmentation des proies, l’adaptabilité d’un animal capable de parcourir de grandes distances et de strictes mesures de protection (Convention de Berne). 

Face à ce retour, la Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FNSEA), les Chambres d'agriculture et les associations d'éleveurs ont demandé fin juillet 2018 à l’État un renforcement des mesures contre les attaques de loups.

Référence

AFP, (2018). La présence du loup signalée entre le Tarn et l'Hérault. Repéré sur Sciences et Avenir.

Articles similaires