sept. 4

Pourquoi les chevaux possèdent un seul orteil ?

Lundi 4 septembre 2017, 17:01 Pierre
Des chercheurs de l’Université d’Harvard expliquent pourquoi les chevaux possèdent un seul orteil

Des chercheurs de l’Université d’Harvard expliquent pourquoi les chevaux possèdent un seul orteil

En réalité, les sabots des chevaux sont des ongles très épais et durs, portés au bout d’un seul et unique orteil, ce qui en fait une espèce pour le moins atypique au sein du règne animal. En effet, ce sont les seuls animaux vivants monodactyles (qui possèdent un seul doigt).

Cependant, ce n’était pas le cas par le passé. En août 2017, une étude publiée dans Proceedings of the Royal Society B. explique que les premiers ancêtres des chevaux étaient munis non pas d’un, mais de trois ou quatre orteils. Des chercheurs de l’université d’Harvard expliquent pourquoi les chevaux possèdent un seul orteil et ce qui les a poussés à évoluer dans ce sens.

Des chercheurs de l’Université d’Harvard expliquent pourquoi les chevaux possèdent un seul orteil

Afin de comprendre l’évolution du pied du cheval, les scientifiques ont analysé 13 ossements fossiles de l’Hyracotherium, l’ancêtre vieux de plus de 50 millions d’années du cheval moderne qui n’était pas plus grand qu’un chien. Il possédait trois orteils sur ses pattes arrière, et quatre sur ses pattes avant. Ceux-ci lui permettaient notamment de supporter son poids, mais, les forêts ont peu à peu été remplacées par des prairies, ce qui a engendré une augmentation de sa taille et de sa masse corporelle. Les choses ont alors commencé à changer car les contraintes osseuses devenaient insoutenables. Leur poids a été transféré vers un seul orteil plus résistant, et petit à petit, les autres se sont atrophiés jusqu’à disparaître totalement, indique Brianna McHorse du département de biologie organique et évolutive d’Harvard.

« les chevaux peuvent faire des choses assez performantes, ils peuvent courir à une vitesse élevée, sauter et esquiver très rapidement, et en bonne condition physique, ils peuvent couvrir 100 milles en un jour. Je me rends compte qu'ils font tout ça sur un orteil », conclut Brianna McHorse.

Source : Sciences et Avenir

Articles similaires