sept. 29

Paris veut massacrer les rats d'égouts

Vendredi 29 septembre 2017, 10:04 Caroline
Paris veut massacrer les rats d'égouts, sans vraiment de justification

Paris veut massacrer les rats d'égouts, sans vraiment de justification

Le rat d'égout ou surmulot (rattus novegicus) participe activement à la réduction des déchets de la capitale. Le surmulot est un animal très intelligent et plus sociale encore que l'homme dans certaines situations : une expérience réalisée sur 2 rats habitués l'un à l'autre a montré que si l'un est enfermé, la première chose que le second fera sera est d'essayer de le libérer, même si une boîte de chocolat l'attend tout près.

Pourtant il est souvent considéré comme nuisible car il a tendance à ronger tout ce qu'il trouve (même les câbles électriques), peut mesurer 25cm de  long, et véhiculait autrefois des maladies dans les navires qu'ils habitaient en nombre.

Paris veut massacrer les rats d'égout. La mairie a déjà autorisé la Direction de l'Action Sociale, de l'Enfance et de la Santé (DASES) à capturer des rats d'égouts afin de tester des anticoagulants pour réaliser des poisons efficaces qui tueront les autres rats.

Cette initiative a été prise dans des conditions assez floues qui ne justifient pas un tel acte. D'après le Dr Georges Salines, chef des services parisiens de la santé environnementale : "Les rats sont une menace sanitaire réelle [...] il n'y a pas de risque de maladie ou de peste ... Que les Parisiens se rassurent [...] mais des problèmes de propreté ainsi qu'un réel désagrément visuel et psychologique". Entre autres, les rats sont une menace sanitaire juste pour le désagrément qu'ils occasionnent chez certaines personnes.

D'autres solutions plus douces existent pourtant, New-York avait utilisé des répulsifs basés sur des ultra-sons, influx électromagnétiques, et plantes odorantes. Il teste même le stérilisant liquide qui bloque l'ovulation des femelles et qui n'est pas dangereux pour l'environnement.

 

Source : 30 Millions d'Amis

Articles similaires