sept. 1

Mexique : 300 tortues menacées d'extinction retrouvées mortes sur des plages

Samedi 1 septembre 2018, 18:48 Julie
Les coupables ? Les filets de pêche

Les coupables ? Les filets de pêche

Mercredi 29 Août 2018, selon le parquet fédéral chargé de la protection de l'Environnement, 300 tortues ont été retrouvées mortes sur les plages mexicaines.

En effet, les autorités environnementales mexicaines ont trouvé ces reptiles, de l'espèce Golfina (menacée d'extinction), flottant morts dans les eaux mexicaines du Pacifique.

Toujours selon le parquet, les cadavres étaient dans un état avancé de décomposition : 

"Elles sont mortes noyées il y a environ huit jours car elles étaient immobilisées dans des filets de pêche interdits d'environ 120 mètres de long".

Afin d'éviter tout risque de contamination les animaux ont été enterrés dans deux fosses.

Ce cas n'est pas le premier, déjà, le 17 Août dernier, le gouvernement mexicain avait signalé la mort de 122 tortues (10 % des cadavres portaient des signes de coups à la tête et sur la carapace) sur les plages de l’État de Chiapas.

Afin de combattre la capture des tortues qui peuplent les plages de cet État, le Mexique interdit depuis 1990 la capture des tortues marines et leur trafic est puni de neuf années de prison. Utilisés dans la cuisine traditionnelle des peuples indigènes du sud du pays, le commerce illégale de leurs œufs perdure. On leur prête même des propriétés aphrodisiaques. 

Dans le monde entier, les tortues marines sont menacées, le réchauffement climatique, les sacs plastiques et les filets de pêche mettent en danger leur population

Le directeur du Musée océanographique de Monaco a récemment expliqué :

"Les tortues vont mal car les océans sont malmenés par l'homme".

Référence

AFP, (2018). 300 tortues découvertes mortes sur les plages mexicaines. Repéré sur Sciences et Avenir.

Articles similaires