févr. 7

L'ours polaire a faim !

Mercredi 7 février 2018, 10:04 Julie
Le changement climatique entraîne la fonte de la banquise, résultat : les ours polaires ont du mal à s'alimenter

Le changement climatique entraîne la fonte de la banquise, résultat : les ours polaires ont du mal à s'alimenter

Souvenez-vous, le 9 Décembre 2017, la toile s'enflammait après la publication d'une vidéo d'un ours polaire affamé, finissant par s'écrouler. La vidéo tournée par Paul Nicklen (journaliste chez National Geographic) à la fin de l'été dans l'archipel arctique canadien avait pour but d'alerter les populations d'une triste réalité (Cf. Le réchauffement climatique accusé à tort, ou presque).

La banquise, habitat premier de l'ours polaire et de son alimentation principale, les phoques, subit le changement climatique. Elle diminue de jour en jour, perdant 14% de sa superficie par décennie. Il devient de plus en plus difficile pour l'ours de trouver de quoi manger, puisque le nombre de phoques, représentant 90% de son alimentation, s'amenuise en même temps que la banquise.

Le mode de chasse de l'ours polaire, en temps normal, est d'attendre assis que sa proie se présente à lui, dépensant peu d'énergie pour cette activité. À présent, il doit marcher plusieurs kilomètres sur une banquise de moins en moins présente pour chasser, fouiller, et très souvent en vain. Ainsi, ce mammifère (pouvant atteindre 800kg) dépense bien plus d'énergie qu'il n'en consomme. Cette dépense énergétique entraîne pour la plupart une perte de poids considérable et donc une diminution de leurs réserves de graisse, principale barrière contre le froid. Ce triste constat explique la diminution de la reproduction de cette espèce.

Selon l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature [UICN], le changement climatique représente la menace la plus importante pour les 260 000 ours polaires du monde.

 

Source : Le Monde

Articles similaires