juil. 30

L'Islande ne chassera plus la baleine de Minke

Lundi 30 juillet 2018, 18:51 Julie
Peu rentable, la chasse à la baleine de Minke va cesser en Islande

Peu rentable, la chasse à la baleine de Minke va cesser en Islande

"Plus assez rentable pour l'industrie locale". Selon le Fonds international pour la protection des animaux. L'Islande souhaite arrêter la chasse à la baleine de Minke (ou petit rorqual). Gunnar Bergmann Jónsson, spécialisé dans la chasse au petit rorqual, a confirmé l'arrêt du harponnage pour 2018 :

"Nous devons aller beaucoup plus loin des côtes qu'avant, nous avons donc besoin de plus de personnel, ce qui augmente les coûts".

En effet, le nombre de prises a énormément reculé : de 46 cétacés harponnés en 2016, à 17 l'an dernier, seules 6 baleines de Minke ont été chassées en juin 2018. Pas une seule ne l'a encore été en juillet, un mois traditionnellement faste pour le harponnage du cétacé.

En 1986, la Commission Baleinière Internationale (CBI) avait interdit la chasse commerciale à la baleine. L'Islande, seul pays au monde avec la Norvège à autoriser cette chasse, s'était opposée à ce moratoire et avait repris le harponnage dès 2003. Seule la chasse à la baleine bleue, interdite par la CBI, l'est aussi en Islande.

Début juillet, une association de défense des animaux avait même pointé du doigt l'unique entreprise islandaise de chasse au rorqual, affirmant qu'une baleine bleue avait été chassée par la société : le cétacé chassé était en réalité un hybride, spécimen rare et sans doute incapable de se reproduire.

 

Référence

Berthelier, A., (2018). L'Islande arrête de chasser cette baleine car ce n'est plus rentable. Repéré sur Huffington post.

Articles similaires