sept. 25

Les vieilles chouettes ont l'ouïe fine

Lundi 25 septembre 2017, 20:03 Caroline
Grâce à une auto-guérison des cellules sensorielles, peu importe l'âge, les chouettes ont l'ouïe fine.

Grâce à une auto-guérison des cellules sensorielles, peu importe l'âge, les chouettes ont l'ouïe fine.

Les chouettes effraies sont réputées pour avoir de plus grandes capacités auditives que les autres oiseaux. Elles peuvent détecter des sons très faibles et réussir à les localiser. C'est ainsi qu'elles chassent sans difficulté la nuit.

Cependant, contrairement aux humains, elles gardent l'ouïe fine et ce, même en prenant de l'âge. Tout comme leur corps va réagir face à une blessure superficielle de la peau pour la cicatriser, les chouettes effraies régénèrent leurs cellules sensorielles situées dans les oreilles.

Les mammifères, eux, ne peuvent pas faire repousser ces cellules, c'est pour cela que leur acuité auditive diminue avec l'âge, les cellules mourant peu à peu.

L'étude d'acuité auditive réalisée sur les 7 chouettes effraies a montré que même une vieille chouette de 23 ans réussissait à percevoir les mêmes sons que ses congénères plus jeunes. Désormais, des études comparatives vont approfondir ces connaissances sur la régénération des cellules sensorielles sur d'autres oiseaux et mammifères.

 

Source : BBC News

Articles similaires