mai 10

Les tiques, dangereuses pour l'homme, mais aussi pour nos animaux

Jeudi 10 mai 2018, 12:08 Julie
Quelques données concernant les tiques et les maladies qu'elles peuvent transmettre

Quelques données concernant les tiques et les maladies qu'elles peuvent transmettre

La tique est un acarien ectoparasitaire, c'est à dire qu'elle vit sur la surface corporelle d'un autre animal, et son développement peut engendrer une infection chez son hôte. Elle se nourrit exclusivement du sang des animaux sur lesquels elles se fixent, et ne fera que trois repas au cours de sa vie.

Les tiques sont présentes partout en Europe. En France nous pouvons distinguer 3 espèces différentes de tiques :  les dermacentor reticulatus, ixodes ricinus et rhipicephalus sanguineus. Étant impossible à différencier à l'oeil nu, nous les surnommons plus communément tiques brunes ou tiques blanches. Leur taille et leur couleur varient en fonction de leur stade de développement et du fait qu'elles soient gorgées de sang ou pas

Quelques données concernant les tiques et les maladies qu'elles peuvent transmettre

Les tiques sont fréquemment présentes dans les bois, les hautes herbes, mais surtout, elles ont besoin d'humidité et de chaleur, c'est pour cela qu'elles sont des acariens saisonniers, et qu'elles préfèrent se loger au niveau des pattes, devant ou derrière les oreilles, et même dans l’aine des animaux qu'elles vont "habiter".

Se nourrissant du sang de leur hôte, elles peuvent, en cas d'infestation massive, être à l'origine d'une anémie. A l'endroit de la morsure de la tique, il existe un risque d'infection si un abcès se forme, ou si lors de son retrait, sa partie antérieure (la tête) n'a pas été retirée correctement. Sinon, désinfecter la plaie matin et soir sera suffisant pour faire disparaître la lésion dûe à cette morsure. 

Le véritable danger pour les animaux, tout comme pour l'Homme, réside dans les nombreuses maladies qu'elles peuvent transmettre. La plus répandue est la piroplasmose (dûe à un parasite du sang), mais il existe aussi l'erlichiose (maladie bactérienne) ou encore la maladie de Lyme (borréliose), plus dangereuse pour l'Homme que pour le chien.

Afin d'éviter tout risque à votre animal de compagnie, le plus important est de le traiter préventivement avec un produit contre les tiques. Ce traitement doit être régulièrement renouvelé et la protection atteint rarement les 100%, il faut donc examiner l'animal au retour de chaque promenade. Des colliers anti-parasitaires peuvent aussi protéger vos animaux sur plusieurs mois. Si, malgré cela, des tiques sont trouvées, il faut les retirer, idéalement avec un crochet spécial, ou à défaut de crochet, on peut tout simplement appliquer un produit anti-tique sur son animal et attendre la mort des tiques, mais plusieurs heures sont nécessaires. Parfois, les tiques meurent mais ne se décrochent pas tout de suite, mais l'essentiel est qu'elles ne puissent plus transmettre de maladies ou se nourrir du sang de votre compagnon.

Quelques données concernant les tiques et les maladies qu'elles peuvent transmettre

Il est possible, dans certaines régions que votre logement soit envahi par les tiques, ou alors que plusieurs animaux infestés cohabitent. Dans ce cas, il est nécessaire de traiter à la fois les animaux et l'environnement (à l'aide de produits spécialisés pour les surfaces d'habitation). Le mieux à faire est de prendre contact avec votre vétérinaire afin d'obtenir les meilleurs produits.

Source : ESCCAP France

Articles similaires