févr. 19

Les manifestations anti captivité reprennent

Lundi 19 février 2018, 15:26 Julia
Ce dimanche, les manifestants se sont rassemblés au Marineland d'Antibes

Ce dimanche, les manifestants se sont rassemblés au Marineland d'Antibes

Quelques jours après l'annulation de l'arrêté anti-reproduction en captivité par le conseil d'état, plus de 100 personnes se sont réunies à Antibes, devant les portes de Marineland.

Emmanuelle Sultani, présidente de l'association "C'est assez", dit regretter d'avoir à repartir à zéro et veut "plus que jamais continuer à mener les combats" contre la reproduction en captivité des dauphins et des orques. Elle demande une réhabilitation progressive de ces animaux élevés et/ou nés en captivité à leur environnement naturel. Ce dimanche 18 février au matin, la manifestation était également dédiée à l'orque Valentin, né un 13 février et mort pendant les inondations qui ont ravagé Marineland à 90% en 2015. Marineland avait été poursuivi en justice pour cette mort. Une militante est arrivée déguisée en prisonnier avec un masque de dauphin sur la tête en signe de protestation et l'association a installé devant le parc un "cimetière" de cétacés, à la mémoire de Calypso, Clovis, Kim, Betty, Freya, Kim II, Sharkan et Valentin, tous décédés en captivité. 

Le 29 janvier, le conseil d'état a donc annulé un arrêté ministériel interdisant la reproduction des cétacés en captivité, sous motif d'avoir été "pris au terme d'une procédure irrégulière". Le parc Marineland conserve donc ses dauphins en captivité, ce qui réjouit son directeur, Pascal Picot. Une situation que déplore Caroline Camus, membre de l’association "Sans Voix Pac". Pour elle, comme pour ces animaux, c'est la promesse d'une liberté retrouvée et d'une réhabilitation en milieu naturel qui s'effondre. 

Source : 20 minutes 

Articles similaires