sept. 5

Les grenouilles deviennent moins tolérantes à la chaleur

Mardi 5 septembre 2017, 15:57 Caroline
Une nouvelle étude scientifique montre que les grenouilles deviennent moins tolérantes à la chaleur

Une nouvelle étude scientifique montre que les grenouilles deviennent moins tolérantes à la chaleur

Les maladies animales et végétales sont en augmentation, des conséquences sont donc attendues. En ce qui concerne les grenouilles, Brett Scheffers (auteur de l'étude et professeur adjoint d'écologie et de conservation de la faune à l'UF Institute of Food and Agricultural Sciences) et un groupe de collègues internationaux ont étudié le lien entre les porteurs de maladies fongiques et la tolérance de ces porteurs à des températures élevées.

L’étude relève que les grenouilles infectées par un champignon cutané (le Batrachochytrium dendrobatidis) ont une tolérance à la chaleur réduite de 4 degrés Celsius par rapport à leurs congénères non infectées.

D’après la littérature scientifique, d’autres animaux sont également affectés par cette baisse de tolérance lors d’une infection fongique. Cette baisse de tolérance permet, tout comme l’humain, de tuer les parasites et renforcer le système immunitaire en augmentant la chaleur corporelle (par la fièvre ou une exposition à une source de chaleur).

"Considérant que le climat devient plus chaud et plus extrême, les changements climatiques et les nouvelles maladies pourraient fonctionner ensemble pour empêcher l'extinction des espèces, mais d'une manière qui n'est pas toujours évidente : changer la tolérance de l'animal à la chaleur", déclare Scheffers.

Le fait que les grenouilles deviennent moins tolérantes à la chaleur est donc un moyen surprenant pour les préserver lorsqu’elles sont infectées par des champignons.

 

Source : Science Daily

Articles similaires