oct. 25

Les drones viennent au secours des rhinocéros et éléphants d'Afrique

Mercredi 25 octobre 2017, 19:05 Caroline
Les drones permettent de réduire les actes de braconnage en surveillant les rhinocéros et éléphants d'Afrique

Les drones permettent de réduire les actes de braconnage en surveillant les rhinocéros et éléphants d'Afrique

En 2015, 1 300 rhinocéros et 20 000 éléphants d’Afrique ont été tués par des braconniers. Pour contrer ce phénomène meurtrier, des drones survolent les réserves d’Afrique du Sud, du Zimbabwe et du Malawi et suivent les rhinocéros et éléphants d’Afrique. 

Les attaques des braconniers se font le plus souvent en fin d’après-midi ou début de soirée lorsque la lumière est encore assez présente pour permettre aux braconniers de voler les cornes et les défenses à leurs propriétaires. Mais le drone est plus efficace de nuit lorsque les braconniers tentent de ramener leur butin hors du parc, puisqu’il est doté d’une bonne vision nocturne. Les images de ces drones parviennent ensuite jusqu’au centre de contrôle mobile d’où ils peuvent envoyer des rangers sur place.

Les statistiques démontrent que la présence du drone dissuade les braconniers, mais le drone ne peut pas être partout, et il y aura obligatoirement des zones non-surveillées où les braconniers pourront agir en toute illégalité mais surtout en toute discrétion, sans que personne ne puisse intervenir.

Cependant, même si certains braconniers se font repérer et que des rangers vont à leur rencontre, ils parviennent à esquiver l’arrestation. Les braconniers soudoient parfois les rangers, ces derniers ne sont pas assez nombreux pour intervenir à chaque fois, et ne sont ni toujours payés, ni formés pour ces situations de braconnage. La sécurité de la faune sauvage nécessitera donc plus de moyens si l'on veut en finir avec le braconnage.

 

Source : BBC News

Articles similaires