Retour au contenu
janv. 29

Les déjections d'oiseaux marins bien utiles pour les côtes


Les déjections d'oiseaux marins permettraient de répandre les nutriments sur les côtes

Les déjections d'oiseaux marins permettraient de répandre les nutriments sur les côtes

Les déjections d'oiseaux marins, appelé aussi guano, sont riches en azote et phosphore. Les oiseaux marins permettent donc la dispersion de nutriments essentiels le long des côtes. Une étude récente a estimé que les fientes d'oiseaux représentaient chaque année un déversement de 591 millions de kilogrammes d'azote et 99 millions de kilogrammes de phosphore.

Ces nutriments permettent à certaines espèces une meilleure croissance, telle que pour les coraux. Cependant, un excès de ces nutriments pourraient nuire aux espèces aquatiques telles que les algues et les poissons. Connaitre la source de ces nutriments permettrait de contrôler la quantité relâchée dans les eaux.

On sait déjà que l'agriculture et les déchets humains produisent trop de ces nutriments, les laissant entrer dans les sols et s'écouler dans l'eau, créant des zones mortes telle que celle du golfe du Mexique. Des algues vertes malodorantes s'y sont développées en grande quantité, libérant des toxines qui ont provoqué la mort des poissons et coquilages.

Si la quantité de phosphore et d'azote produite par les oiseaux est équivalente à celle relachée par l'industrie de la pêche, la culture de haricots et les roches et sédiments (pour le phosphore) restent les plus gros producteurs de ces nutriments.

 

Source : The Verge

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité