sept. 4

Les corbeaux sont capables d’anticiper le futur

Lundi 4 septembre 2017, 12:06 Pierre
De récentes études démontrent que les corbeaux sont capables d’anticiper le futur tout comme les humains et les grands singes

De récentes études démontrent que les corbeaux sont capables d’anticiper le futur tout comme les humains et les grands singes

De récentes études démontrent que, comme les humains et les grands singes, les corbeaux sont capables d’anticiper le futur. Les corbeaux obtiennent même d’excellents résultats dans ces exercices cognitifs complexes, allant jusqu’à dépasser ceux des grands singes.

Nous savions que les corbeaux étaient capables de créer et d’utiliser des outils pour se nourrir. Mais une récente étude réalisée à l’université de Lund en Suède révèle aujourd’hui qu’ils sont aussi capables de renoncer à une récompense immédiate afin d’en obtenir une meilleure plus tard.

« L’anticipation constitue un exercice mental complexe, essentiellement observé chez les humains et les grands singes », rappelle Can Kabadayi, principal acteur de l’étude. Certains corvidés (famille d’oiseaux comprenant les corbeaux) ont la capacité de planifier quelque chose au-delà du moment présent. Bien que ce comportement s’arrête au fait de dissimuler de la nourriture pour en profiter plus tard, il montre que ces oiseaux possèdent une certaine capacité d’anticipation.

La première expérience consistait à dresser cinq corbeaux pour utiliser un outil permettant d’ouvrir une boite contenant une friandise. Les chercheurs ont alors montré cette boîte aux oiseaux sans leurs fournir l’outil adéquat pour l’ouvrir, avant de la faire disparaître pendant une heure. Ils ont ensuite mis à disposition des corbeaux plusieurs objets dont l’outil nécessaire. Et 15 minutes plus tard, lorsque les chercheurs ont à nouveau donné la boîte aux corbeaux, quasiment tous ont choisi le bon outil et 86% d’entre eux ont réussi à ouvrir la boîte avec. Une expérience similaire avec des jetons permettant d’obtenir plus tard de la nourriture a montré un taux de réussite de 78%. Un résultat supérieur à celui des grands singes.

Pour la seconde expérience, les corbeaux avaient le choix entre une friandise et un outil permettant d’ouvrir une boîte contenant de la nourriture bien plus alléchante. Ils ont choisi d’utiliser l’outil. « Les résultats de ces expériences montrent que les corbeaux sont capables de prendre leur distance par rapport au présent pour faire des choix plus avantageux dans le futur, plutôt que d’agir de façon arbitraire » indiquent dans Science Markus Boeckle et Nicola Clayton, chercheurs en psychologie à l’université de Cambridge.

L’expression « avoir une cervelle d’oiseau » sera peut-être bientôt considérée comme un compliment…

Source : Futura Sciences

Articles similaires