mars 8

Les Black Mambas, des héroïnes contre le braconnage

Jeudi 8 mars 2018, 19:27 Julia
Depuis 5 ans, en Afrique du sud, elles luttent inlassablement

Depuis 5 ans, en Afrique du sud, elles luttent inlassablement

Elles ont pris le nom du serpent réputé pour être le plus dangereux au monde : le Black Mamba. Jour et nuit, ce groupe composé exclusivement de femmes - elles sont aujourd'hui 26 - lutte contre le braconnage mais s'engage également auprès de jeunes pour la biodiversité et l'environnement. Leur terrain d'action :  La réserve Balule Nature et le Parc Kruger, qui en fait partie. 

Parmi les espèces pour lesquelles elles luttent, le lion les rhinocéros et les éléphants. L'Afrique du sud fait figure de "berceau" du braconnage et le massacre de ces animaux y est malheureusement encore très fréquent, ce qui rend encore plus considérable leur travail. En effet, ces femmes ne sont même pas armées. Elles sont simplement surentrainées, ce qui leur permet d'effectuer leur travail dans les meilleures conditions possibles et d'obtenir des résultats impressionnants : plus AUCUN incident de braconnage n'a été signalé depuis la création du groupe. La zone ou elles exercent étant une zone abondante en faune (léopards, guépards, lions, éléphants, sur plus de 2 millions d'hectares de zones protégées) elles ont un courage hors du commun reconnu par leurs communautés, qui les considèrent comme des héroïnes. 

A ce jour, ces femmes ont permis l'arrestation de 6 personnes prises en flagrant délit de braconnage et ont réduit les prises d'animaux au collet de 76%. En 2016, elles ont reçu le prix "Champions sur la terre", dans la catégorie "récompense pour rôle exemplaire et actions menées", par le Programme des Nations Unies

Depuis 5 ans, en Afrique du sud, elles luttent inlassablement

Articles similaires