avr. 28

Les animaux peuvent-ils prédire les séismes ?

Samedi 28 avril 2018, 18:46 Justine
Le premier rapport établi aurait été évoqué en 373 av. J.-C.

Le premier rapport établi aurait été évoqué en 373 av. J.-C.

Devons-nous nous inquiéter si notre chien agit étrangement ? Depuis des années, la population prétend que le comportement singulier des animaux pourrait prédire un tremblement de terre. Mais, une analyse sérieuse révèle qu'il n'y aurait aucune preuve solide à cette revendication. L'US Geological Survey (USGS) souligne que les animaux peuvent simplement détecter les mouvements subtils du sol quelques secondes avant un séisme.

L'auteur de cette étude, Heiko Woith, est hydrogéologue au Centre de recherche allemand pour les géosciences à Potsdam. Il a déclaré :

Les rapports de comportements visibles sont nombreux, mais il pourrait y avoir d'autres causes. Il existe d'innombrables documents de synthèse sur le potentiel des animaux en tant que précurseurs de tremblements de terre, mais à notre connaissance, c'est la première fois qu'une approche statistique est utilisée pour évaluer les données.

Les chercheurs ont étudié 729 rapports de comportements anormaux des animaux liés à 160 tremblements de terre. Plus de 130 espèces ont été évaluées : des moutons aux chèvres en passant par les serpents et les poissons. 

La majorité des rapports de l'étude, menée par Woith, concerne le séisme de Canterbury en septembre 2010, le tremblement de terre de Nagano-ken Seibu en 1984 au Japon et le tremblement de terre de L'Aquila en 2009 en Italie. Le comportement inhabituel des animaux s'est produit de quelques secondes à quelques mois avant les tremblements de terre et à des centaines de kilomètres de l'épicentre du séisme. Seulement 14 des rapports enregistrent une série d'observations des animaux au fil du temps, les autres sont de simples observations.

Ainsi, ces données insignifiantes rendent difficile de confirmer que ces comportements sont des prédictions réelles. Elles signalent plutôt une activité sismique avant le début de l'événement, plutôt que des conjonctures ou des comportements liés aux étapes initiales d'un tremblement de terre. 

Source : Stuff

Articles similaires