mai 22

Les abeilles meurent, et la France importe du faux miel

Mardi 22 mai 2018, 19:28 Julia
La production de miel a considérablement chuté...

La production de miel a considérablement chuté...

La production de miel a considérablement chuté...

La production de miel en France est désastreuse. Pour pallier le manque, le pays importe désormais plus de trois quarts du miel consommé dans le pays ; essentiellement depuis la Chine. Or il y a un problème qui n'est désormais plus négligeable : la Chine est accusée et non sans preuves de couper son miel avec du sucre liquide provenant soit du maïs soit du riz

Étiquetage et indications volontairement trop floues sur les emballages.

La loi oblige, lorsque le miel provient d'un seul pays, à indiquer la provenance de celui-ci. Mais ce n'est pas le cas pour les miels dit "mélangés", qui sont généralement importés, et qui représentent aujourd'hui plus de 75 % du miel vendu en France. Lorsque l'on regarde sur le pot, il n'est inscrit qu'une seule chose : "mélange de miels origine Union Européenne / non Européenne". Le 27 mars 2018, la mission développement durable de l'assemblée nationale a proposé un amendement sur la future loi de l'alimentation. Celui-ci rendrait obligatoire l'indication de pays de provenance pour tous les miels, même ceux issus d'autres pays que la France. Cet amendement est revendiqué par l'UNAF, l'Union Nationale des Apiculteurs Français, ainsi que par la FFAP, la Fédération Française des Apiculteurs Professionnels. Une centaine de parlementaires se sont également réunis dans ce but. 

Actuellement, un miel sur 10 a été coupé avec du sucre. L'UNAF alerte aussi sur le fait que la Chine a déjà été épinglée plusieurs fois pour les conséquences consécutives au frelatage du miel : intervention de la répression des fraudes, sans parler des risques dus à la consommation de produits de mauvaise qualité. Enfin, ce qui inquiète au-delà de la consommation de miel douteux, c'est surtout le déclin inexorable de nos abeilles : chaque année, 30 % des colonies d'abeilles disparaissent. Une véritable catastrophe. 

Articles similaires