févr. 22

L'effet domino après l'extinction d'une espèce

Jeudi 22 février 2018, 09:59 Caroline
L'extinction d'une espèce peut provoquer une succession d'extinctions, affaiblissant rapidement l'écosystème

L'extinction d'une espèce peut provoquer une succession d'extinctions, affaiblissant rapidement l'écosystème

Le dauphin de Chine, Le rhinocéros noir d'Afrique de l'Ouest, le phoque moine des Caraïbes, le pic à bec ivoire, le grizzly mexicain... Nombreuses sont les espèces animales qui se sont éteintes récemment, souvent victimes de la chasse, du braconnage, mais pas toujours. L'impact de ces disparitions sur la biodiversité peut être plus ou moins important selon l'importance du réseau de la chaîne alimentaire dans laquelle l'espèce disparait.

Si la biodiversité est importante dans le milieu ou disparait une espèce, alors les effets de son extinction seront minimes. En revanche, si la biodiversité est faible, elle pourra s'affaiblir encore d'avantage, car l'extinction d'une espèce pourra provoquer d'autres extinctions. Ainsi, si le loup disparait d'un milieu donné, les grands herbivores dont il se nourrissait ne seront plus menacés par ce prédateur et seront donc plus nombreux. Plus ces grands herbivores seront nombreux, plus la quantité de végétaux ingérée sera importante, amenuisant les réserves de nourriture des autres animaux ou insectes dont la population s'affaiblira.

Les disparitions d'espèces animales ou végétales, terrestres ou marines, petites ou grandes, fragilisent tout un écosystème. Pourtant, il est déjà clair que nous sommes entrés dans cette sixième extinction de masse, l'Homme depuis la révolution industrielle en est pour beaucoup.

 

Source : FuturaPlanète

Articles similaires