août 5

Le ventre des oiseaux, moyen de transport pour insectes

Dimanche 5 août 2018, 20:51 Julia
Certaines espèces se feraient volontairement dévorer pour mieux disséminer leurs larves

Un moyen de transport surprenant

Le phasme, parmi tant d'autres insectes, est audacieux : il va jusqu'à se faire volontairement dévorer par les oiseaux, dans l'espoir de mieux disséminer ses larves avec leurs excréments, ainsi l'espèce parcourt parfois des dizaines de kilomètres sans bouger. Une technique déjà bien connue des plantes, qui disséminent leurs graines soit grâce aux insectes à l'aide du pollen, soit dans les déjections des oiseaux. 

La nature est vraiment étonnante : c'est en observant les œufs de phasmes que les scientifiques se sont aperçus qu'ils ressemblaient à des graines, ce qui leur permet de survivre au passage dans le système digestif des oiseaux. Pour étayer leur expérience, ils ont introduit ces œufs dans l'estomac d'un oiseau qui vit en Asie : le Bulbul à oreillons, qui se nourrit de l'insecte entier. Or, lorsqu'il s'agit de femelles, elles portent des œufs qu'il avale et qui sont systématiquement féconds, de plus, l'enveloppe ne se dissout qu'avec l'acidité de l'estomac. Le bulbul est donc l'incubateur idéal ! Plus besoin pour la femelle phasme de chercher un mâle pour assurer sa reproduction. 

Kenji Suetsugu, de l'université de Kobe (Japon) compte maintenant "confirmer que la dispersion des œufs a bien lieu, en examinant les structures génétiques spatiales pour ces insectes le long des routes migratoires de l'oiseau", tout un programme. 

Référence

Langin, G., (24/07/2018). Pour les larves d'insecte, le ventre des oiseaux est un bon moyen de transport. Repéré sur Science & Vie.

Articles similaires