févr. 17

Le triste sort des lévriers espagnols

Samedi 17 février 2018, 19:30 Julie
Un ravin transformé en cimetière vient d'être découvert en Espagne

Un ravin transformé en cimetière vient d'être découvert en Espagne

En Espagne, les lévriers, appelés également Galgos sont utilisés pour la chasse au lièvre, selon une tradition ancestrale. N'étant que des outils de chasse pour les espagnols, lorsqu'ils ne sont plus assez efficaces pour celle-ci, les Galgos connaissent une fin tragique. Soit ils sont abandonnés à leur triste sort, soit ils sont martyrisés ou même torturés à mort.

À la fin de la saison de chasse, en février, des milliers de Galgos périssent par mutilation, pendaison ou sont pour les pires des cas, brûlés vifs. Car un chien qui a mal chassé a déshonoré son maître.

Alors qu'en France, l'utilisation des lévriers dans la chasse est interdite depuis 1844, en Espagne il n'est pas imaginable d'avoir un Galgos pour animal de compagnie, cela est même considéré comme honteux.

Ce 15 février, un ravin transformé en fausse commune illégale a été découvert dans la commune de Tarancon (province de Cuenca, au centre de l'Espagne). Une trentaine de lévriers morts de faim et de soif, entassés, après avoir été abandonnés par leur maîtres mécontents. C'est l'association de protection animale Hogar de Paz qui a dénoncé les faits. Le service de protection de la Nature de la garde civile espagnole (SEPRONA) a ouvert une enquête afin de trouver les coupables.

Des associations européennes ont ainsi été créées en France, en Allemagne ou en Belgique afin de prendre en charge ces Galgos et les proposer à l'adoption sur leur territoire. Ainsi, association G.A.L.G.O.S ou encore galgosfrance permettent à ces chiens martyrs de connaître une vie meilleure.

Source : Larioja

Articles similaires