Retour au contenu
avr. 5

Le Royaume-Uni vers une interdiction totale du commerce de l'ivoire ?


  • Jeudi 5 avril 2018, 14:03
  • Julie
Un nouveau projet de loi sur le commerce de l'ivoire au Royaume-Uni

Un nouveau projet de loi au Royaume-Uni

Selon les associations de protection des animaux, 55 éléphants sont tués chaque jour à cause du braconnage, soit 20 000 chaque année. Le Royaume-Uni est le premier exportateur mondial de sculptures en ivoire, selon une étude publiée en août 2017. Le pays a souhaité réagir avec un nouveau projet de loi annoncé par le ministre de l'environnement, Michael Grove, le 3 avril 2018. Le but sera de durcir l'interdiction du commerce d'ivoire et d'en faire l'une des plus strictes au monde.

À l'heure actuelle, la vente d'objets en ivoire fabriqués avant 1947 est autorisée au Royaume-Uni. Avec ce projet de loi, en attente de validation du Parlement, la vente deviendra totalement interdite, peu importe l'année de fabrication. Les contrevenants risqueront une amende d'un montant illimité et jusqu'à cinq ans de prison

Le projet de loi comporte tout de même quelques exceptions. Tout d'abord, les musées seront épargnés par cette interdiction. Idem pour les objets contenant moins de 10% d'ivoire et fabriqués avant 1947, les instruments de musique fabriqués avant 1975 et contenant moins de 20% d'ivoire ou encore des articles particulièrement rares et importants vieux d'au moins 100 ans.

Selon la directrice de WWF, "si nous voulons arrêter le braconnage de cet animal majestueux, nous avons besoin d'une action mondiale. Nous espérons que le Royaume-Uni continuera à faire pression sur les pays où se trouvent les plus grands marchés de l'ivoire, pour la plupart en Asie, afin qu'ils mettent fin à leur commerce".

En octobre 2018, Au Royaume-Uni, se tiendra l'une des conférences les plus importantes sur le braconnage et la conservation des espèces menacées, c'est à ce titre que le pays souhaite se montrer exemplaire en matière de commerce d'ivoire. 

"Lorsque l'on arrête d'acheter (de l'ivoire), on arrête de tuer les éléphants" explique le président de l'ONG Stop Ivory, John Stephenson.

Source : Sciences et Avenir

 

 

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité