Retour au contenu
déc. 19

Le réchauffement climatique accusé à tort, ou presque


  • Mardi 19 décembre 2017, 12:11
  • Caroline
Si le réchauffement climatique a été mis en avant par la vidéo d'un ours mourant, il n'est pas reconnu coupable faute de preuve

Si le réchauffement climatique a été mis en avant par la vidéo d'un ours mourant, il n'est pas reconnu coupable faute de preuve

Cette vidéo d'un ours polaire grandement affaibli et maigre a fait le tour du web, accusant le réchauffement climatique de son état et condamnant les autres ours à subir peu à peu le même sort si rien n'était fait pour l'arrêter. 

 

La lente agonie de ce pauvre ours polaire qui cherche désespérément de la nourriture dans une poubelle, sans succès, et qui a du mal à se mouvoir n'a pourtant pas trouvé de responsable officiel. Le photographe Paul Nicklen et Steven Amstrup (un scientifique qui aura longtemps étudié les ours polaires) sont d'accords pour admettre que le pauvre animal n'a pas pu rester plus de quelques heures en vie après cette vidéo. Mais la cause de son état est indéterminée. Il se pourrait que l'ours ait été blessé avant la fonte des glaces et qu'il se soit affaiblit à ce moment-là, ne pouvant plus chasser. D'autres hypothèses ont été lancées par des scientifiques, telle que la maladie ou la vieillesse.

Le réchauffement climatique entraîne la fonte des glaces et réduit peu à peu le nombre de proies des ours polaires, qui de ce fait, seront de moins en moins nombreux. La superficie de la banquise arctique s'est réduite de 2 millions de kilomètres carrés de 1995 à l'été dernier.  Cette fonte est, d'après l'IUCN, le plus grand danger qui menace les 26 000 ours polaires du monde.

 

Source : NPR

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité