Retour au contenu
avr. 15

Le Parc National des Virunga victime d'une embuscade


  • Dimanche 15 avril 2018, 19:49
  • Laurent
Six gardes forestiers  ont été tués dans une attaque perpétrée dans le centre du parc ce 9 Avril

Six gardes forestiers ont été tués dans une attaque perpétrée dans le centre du parc ce 9 Avril

Trésor inestimable pour la République démocratique du Congo, le parc des Virunga, mondialement connu pour sa riche biodiversité et ses célèbres gorilles de montagnes, a été victime d'une embuscade ce lundi. Six gardes forestiers et un chauffeur ont été tués en direction de la Province du Nord de Kivu. 

Joël Malembe, porte-parole du parc a déclaré : 

« Nos éléments sont tombés dans une embuscade entre notre station de Lulimba et Ishasha. Nous déplorons la mort de six gardes. Il est trop tôt pour vous donner l’identité des assaillants ».

Déroulement des faits : 

Les six gardes se trouvaient à bord d’un véhicule quand ils sont tombés dans cette embuscade. Un septième, le commandant, s’en est sorti avec des blessures, selon le porte-parole. L’attaque a eu lieu à 140 km au nord de Goma, à proximité de la frontière avec l’Ouganda.

Cette violence est malheureusement fréquente, de nombreux groupes armés sont régulièrement présents sur les territoires Rutshuru, Maisi et Beni. Un prêtre a été tué ce dimanche dernier après avoir prononcé la messe à 87 km de Goma, sur le territoire de Maisi. Il aurait été tué ensuite par un groupe d'autodéfense communautaire ("Maï Maï") Nyatura qui prétend soutenir les Hutus du Nord-Kivu. 

Le directeur du parc Emmanuel de Mérode a lui-même été blessé en Mai 2014 dans une embuscade alors qu'il circulait entre Goma et le parc. 

A noter que des élections cruciales auront lieu le 23 décembre prochain, par ailleurs, le Nord-Kivu compte parmi 3,86 millions d'électeurs (frontaliers entre le Rwanda et l'Ouganda) après la capitale de Kinshasa. 

L'UNESCO condamne notamment cette attaque tragique. 

Nous avons tendance à l'oublier : ces gardiens font preuve d'énormément de courage et assurent la sécurité sans relâche au péril de leur vie. Ce sont de merveilleux gardiens... Merci à eux. 

 Source : Jeune Afrique

 

 

 

 

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité