Retour au contenu
janv. 9

Le nouveau plan loup 2018-2023


Le ministère de l'Agriculture a soumis lundi à la consultation publique le nouveau plan loup

Le ministère de l'Agriculture a soumis lundi à la consultation publique le nouveau plan loup

En France nous comptons de 360 à 400 loups environs. Mais Nicolas Hulot envisage d'atteindre les 500 spécimens au moins à la fin du quinquennat. S'engager pour la biodiversité en permettant aux loups d'être plus nombreux n'est pas sans oublier de contenter les éleveurs dont leurs troupeaux sont victimes des attaques de ces derniers.

Ainsi, le nouveau plan loup 2018-2023 doit permettre la protection des éleveurs et de leurs troupeaux. Les mesures de protection seront donc renforcées, et les loups pourront être abattus à hauteur de 40 individus en 2018, soit 10% de leur population comme conseillé par les scientifiques.

Le loup reste une espèce protégée avec laquelle il faut apprendre à vivre. Nicolas Hulot a ainsi déclaré : "On ne peut exiger des pays africains qu'ils protègent leurs lions si nous-mêmes en France on n'est pas capable de cohabiter avec le loup et l'ours. (...) C'est un défi de civilisation que propose de relever ce plan". Des solutions pour permettre ce vivre-ensemble existent déjà (Cf. Le conflit entre pro et anti-loups se règle en douceur), et pourrait permettre de respecter cet engagement pour la biodiversité.

 

Source : Sciences et Avenir

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité