janv. 29

Le nombre de spécimens de poissons à mains double

Lundi 29 janvier 2018, 12:04 Caroline
Les poissons à mains, extrêmement rares, sont deux fois plus nombreux qu'on ne le pensait

Les poissons à mains, extrêmement rares, sont deux fois plus nombreux qu'on ne le pensait

Les poissons à mains (Thymichthys politus) est un poisson rare endémique de la Tasmanie. Son nom, il le tient de sa curieuse manière de se déplacer sur le sol marin, "marchant" à l'aide de ses nageoires semblables à des mains. Ces poissons sont rares, et seule une population de 20 à 40 individus avait déjà été trouvée.

Alors qu'un baigneur annonce avoir vu l'un de ces spécimens, des scientifiques de l'Institut australien des Études Marines et Antarctiques (IMAS) ont fouillé la zone indiquée pendant près de deux jours. Alors que les espoirs s'amenuisaient d'heure en heure, Antonia Cooper, officier technique de l'IMAS, aperçoit le poisson rouge à mains. Sans plus attendre, il signale sa position à ses collègues qui se mettent à fouiller une zone de 1 000m2. En tout 9 poissons sont découverts, et les scientifiques estiment la population de cette zone gardée secrète pour le moment, de 20 à 40 individus, doublant la population de cette espèce en voie critique d'extinction.

Même si l'espèce voit doubler son effectif, elle reste très menacée : dégradation de l'habitat, hausse des températures, faible taux de reproduction et de dispersion, fragilité des œufs faces au bateaux et nageurs, et braconnage, leur nombre ne fera que de diminuer.

Le premier groupe découvert de ces poissons se situe à plusieurs kilomètres du nouveau. Les poissons à mains se déplaçant très lentement, le nouveau groupe possède des gènes distincts du premier, en faisant ainsi deux sous-espèces dont il faudra étudier les particularités.

 

Source : NPR

Articles similaires