juil. 5

Le mélanisme, l'origine des panthères noires

Vendredi 5 juillet 2019, 17:55 Laurent
Il s'agit d'un excès pigmentaire

Il s'agit d'un excès pigmentaire et non d'une sous-espèce à proprement parler

D’origine, ces « gros chats » au regard envoûtant sont impressionnants et d'autant plus lorsqu’ils ont le pelage noir. On pourrait penser alors qu’il s’agit d’une espèce à part entière, mais il n’en est rien ! La cause de cette robe réside d’un excès pigmentaire appelé mélanisme. Cette mutation fréquente dont au moins quinze espèces de félins sont atteintes ne leur cause aucun problème à l’état sauvage, étant donné que l’animal vit dans des régions boisées et forestières. Cette couleur serait même un avantage pour se camoufler, selon l’avis de certains scientifiques. Cette particularité permet tout autant à l’espèce d’être immunisée des infections de façon générale. 

Ce mélanisme est sujet à se répandre en Asie du Sud-est principalement. Sa cause s’explique plus précisément par deux allèles récessifs d’un gène. 

Mais, il n’y a pas que ces fauves qui peuvent être touchés, ce type de mutation a également été constatée chez l’écureuil, le loup ou le dauphin. 

Référence

Matas, J., (17/01/2018). Les panthères noires n’existent pas. Repéré sur Espèces-Menacées.

Articles similaires