juin 13

Le hérisson : une petite bête très vulnérable face aux activités humaines

Mercredi 13 juin 2018, 19:47 Julie
Le hérisson subit de plus en plus les habitudes des hommes

Le hérisson subit de plus en plus les habitudes des hommes

En février 2018, un hérisson avait été sauvagement assassiné par des jeunes qui avaient filmé le meurtre en direct (Cf. : Un hérisson sauvagement tué par deux jeunes). Malheureusement, celui-ci est très vulnérable face à l'homme et à ses activités. 

Le plus grand nombre de décès de cet animal est dû à la circulation automobile. Selon Christian Arthur, président de la Société Française pour l’Etude et la Protection des Mammifères (SFEPM), la route tue entre 26 000 et 48 500 hérissons par an, seulement en Alsace.

À cela viennent s'ajouter les pesticides et autres produits anti-insectes, qui détruisent leur principale source d'approvisionnement en nourriture, car en effet, les hérissons sont insectivores.

Les associations de défense des animaux accusent aussi les nouvelles pratiques de jardinage : les jardins minéraux, composés de cailloux ou de galets polis, empêchent la biodiversité de prospérer et nuisent ainsi indirectement aux animaux.

Ajoutons à cela les appareils de jardinage tels que les tondeuses, qui font un carnage chez les hérissons en les blessant grièvement quand ils ne les tuent pas tout simplement.

Le fait de laisser votre jardin un peu sauvage et de bannir l'usage de tous les pesticides et autres produits anti-insectes, fait partie des petits gestes simples pour enrayer cette mauvaise tendance, selon les associations et défenseurs des hérissons.

Il est même possible d'aller plus loin, en accueillant un hérisson dans son jardin, afin de le protéger de ces différentes menaces : une ouverture en bas du grillage suffit pour le laisser libre d’aller et venir, une simple caisse retournée avec une petite ouverture, recouverte de feuillage lui fera un parfait abri pour l'hiver, par exemple (Cf. : Comment inviter un hérisson à s'installer dans son jardin).

La population de hérissons a chuté de 70 % en seulement 20 ans, il est désormais protégé par le code de l'environnement.

Référence

Wilcke, N., (2018). Accidents de la route, pesticides, jardinage... Qui veut la peau du hérisson ?. Repéré sur 20 minutes.

Articles similaires