avr. 11

Le corps d'un cachalot rempli de déchets plastiques a été retrouvé en Espagne

Mercredi 11 avril 2018, 20:26 Julie
La surconsommation de matières plastiques pollue les fonds marins

La surconsommation de matières plastiques détruit les fonds marins

Le 27 février, dans le sud-est de l'Espagne (région de Murcie) le corps d'un cachalot a été retrouvé sur la plage. L'autopsie de l'animal a révélé que dans son appareil digestif se trouvaient plus de 29 kg de déchets plastiques marins, tels que des sacs poubelles, des morceaux de filets ou même un bidon. Selon les autorités espagnoles, le cachalot, un mâle de 10 mètres de long, a bien succombé à la présence de tous ces déchets dans son organisme. Ils "pourraient avoir causé sa mort en raison d'une péritonite ou d'une impaction du système digestif due à l'impossibilité de les expulser" selon le communiqué datant du 4 avril 2018.

Suite à cette malheureuse découverte, le ministère du Tourisme, de la Culture et de l'Environnement a décidé de lancer une campagne de sensibilisation afin de réduire la consommation de plastiques mais aussi leur rejet dans des zones naturelles. Le milieu marin est extrêmement pollué et les animaux sont les premiers touchés, cette pollution est la menace principale à la préservation de la faune mondiale. En plus de cette campagne de sensibilisation ayant pour but de changer les habitudes des habitants, la région de Murcie, où le cachalot a été retrouvé, souhaite entreprendre des actions de grand nettoyage.

Selon l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et le décret royal espagnol, le grand cachalot, appelé aussi Physeter macrocephalus fait partie des espèces dites "vulnérables".

Source : Sciences et avenir

Articles similaires