sept. 25

Le braconnage des oiseaux ne restera pas impuni

Lundi 25 septembre 2017, 15:53 Caroline
La police britannique est formelle : le braconnage des oiseaux ne restera pas impuni

La police britannique est formelle : le braconnage des oiseaux ne restera pas impuni

Le braconnage des passereaux à Chypre au Moyen-Orient est devenu un réel problème. D'après une étude de la Société Royale britannique de Protection des Oiseaux (RSPB), le nombre d'oiseaux chassés en automne est passé de 1,4 millions en 2010 à 2,3 millions en 2016.

Le braconnage des oiseaux migrateurs se fait de plus en plus et les braconniers utilisent des techniques cruelles pour tuer les oiseaux. Après les avoir attirés vers leurs pièges en passant un enregistrement de leur chant, les oiseaux vont se poser sur des branches remplies de colle. Sinon, effrayés par des graviers qu'on a lancés sur eux, ils voleront dans tous les sens pour finir dans des filets installés par les braconniers.

Cette chasse illégale est traquée par tous les moyens légaux possibles. La police tente de surveiller au maximum les zones de chasse, mais un drone va pouvoir faciliter grandement leur travail puisqu'il va pouvoir avancer jusqu'à 80 km/h et prendre des photos de grande qualité, avec en plus une vision nocturne. De quoi dissuader certains braconniers.

 

Source : Science et Avenir 

Articles similaires