oct. 19

Le blob : cet organisme non-identifié qui fascine le monde

Samedi 19 octobre 2019, 23:14 Laurent
Il ne cesse d'épater les physiciens de par son intelligence et sa conscience

Il ne cesse d'épater les biologistes de par son intelligence et sa conscience

On entend de plus en plus parler de cette créature très mystérieuse. Impossible encore aujourd’hui d’identifier son origine. Ce qui continue de fasciner le monde. Le 7e art lui a par ailleurs consacré un film d’horreur sorti en 1988 ou dans les Simpson dans un épisode spécial Halloween. Mais cette image de mutant gluant qui dévore les humains est complètement fausse. En effet, il est totalement inoffensif. On peut l’apercevoir dans les sous-bois. Il y a seulement une dizaine d’années que les biologistes se sont penchés sur son cas. 

Ce qu’ils ont découvert sur le Physarum Polycephalum — son petit nom scientifique — est stupéfiant : pas de cerveau, aucun neurone, aucun système nerveux. Il est unicellulaire ! Et pourtant, il a une conscience et une intelligence. Ce n’est ni un animal, ni un végétal, ni un champignon. Son corps est appelé le plasmodium (composé de milliers d’individus), ayant le pouvoir de grandir à l’infini. Il peut se déplacer dans toutes les directions possibles simultanément et établir de nombreuses connexions très complexes, en prenant le chemin le plus court afin d’accéder à sa nourriture, même lors de la présence d’obstacles. Le blob trouvera toujours des stratagèmes pour les contourner. 

Si au final, il n’apprécie pas ce qu’il trouve, il rebroussera chemin en cherchant ailleurs. Dans la nature, il se nourrit de champignons. Les scientifiques qui l’étudie, lui donne des flocons d’avoines, qu’il raffole d’ailleurs, mais déteste le sel. 

Cet organisme est quasi immortel : il ne craint pas l’eau ou le feu. Même découpé, il survit et il cicatrice en quelques minutes seulement. Si de petits morceaux sont dispersés, ceux si deviendront des clones totalement indépendants. Encore plus dingue : les blobs peuvent fusionner ensemble. Doté d’une mémoire, il sait apprendre et transmettre des informations à d’autres congénères!

Concernant sa locomotion, il se déplace de façon très lente. Sa vitesse de base est d’1cm par heure. Dans le cas où celui-ci a faim, 4 cm par heure sont constatés. Lors d’une reproduction, il se reproduit par spores, comme les champignons. Depuis octobre 2019, un blob est observable au zoo de Vincennes. Ce qui est certain c’est que cette créature révolutionnera la science ! 

 

 

 

 

 

 

 

Référence

Brut, (2018). Le blob, une étrange créature qui défie les lois de la biologie. Repéré sur Brut.

Articles similaires