Retour au contenu
oct. 23

Le bec des mésanges s'allonge


Le bec des mésanges britanniques s'allonge pour mieux se nourrir

Le bec des mésanges britanniques s'allonge pour mieux se nourrir

Une étude sur des mésanges charbonnières proches de l'université d'Oxford et de celles vivant aux Pays-bas, montre que le bec des mésanges s'est allongé en quelques années. C'est une évolution rapide qui touche les mésanges. Les mésanges avec un long bec seraient favorisées pour se nourrir dans les mangeoires que leur proposent les habitants. Ces dernières se reproduiraient donc plus puisqu'elles se nourrissent mieux, et leurs petits héritant de leurs gènes se retrouvent eux-aussi avec un bec plus long. Tandis que les mésanges avec le bec plus court sont moins bien nourries et se reproduisent moins, ne perpétuant pas leur gène autant que leurs congénères au long bec.

Cette évolution n'est valable que pour les pays dont les habitants, tels que les britanniques, installent de nombreuses mangeoires pour les oiseaux. Les mésanges des Pays-Bas voir même du reste de l'Europe, moins nourries par les habitants, ne présentent pas une telle évolution. L'analyse des variantes génétiques le confirment donc : les mésanges charbonnières s'adaptent à leur environnement par sélection naturelle des gènes les plus favorables à leur survie.

 

Source : Sciences et Avenir

Articles similaires

suivi animal

Actualité / Tutoriels / Forums / Généalogie / Fiche d'identité