oct. 9

L'association belge Gaia demande la fin des systèmes d'élevage en cage partout en Europe

Mercredi 9 octobre 2019, 17:05 Laurent
L'association belge Gaia demande la fin des systèmes d'élevage en cage, partout en Europe

Une sculpture d'un cochon géant est exposée devant le siège de la Commission européenne pour dénoncer et interdire les animaux en cages

Durant 12 mois, la célèbre association Gaia qui se bat depuis 1992 pour le bien-être animal vient de mettre un terme à sa campagne « Exit les cages ». La perspective étant de dénoncer les conditions d’élevage dont sont victimes 300 millions d’animaux en Europe — enfermés dans des cages — . Ainsi l’ONG a obtenu 1,5 million de signataires. Grâce à ce résultat, la Commission européenne devrait se pencher sur la question et prendre des décisions appropriées. 

De quoi avoir la pression puisque 170 autres ONG se sont ralliées au mouvement, demandant l’interdiction définitive de l’utilisation de cette pratique.

Dans l’Union européenne, plus de 300 millions d’animaux passent une grande partie de leur vie, si ce n’est leur vie entière, en cage. Il s’agit autant des poules pondeuses, que des cailles, des lapins, des porcs, des veaux, des canards et des oies. Ces conditions de confinement extrême et d’isolement privent les animaux de toute autonomie et restreignent gravement l’expression de leurs comportements naturels. Les besoins physiques et mentaux essentiels des animaux sont à peine satisfaits. En d’autres termes, dans une cage, les animaux n’ont aucune possibilité d’être eux-mêmes et ne sont guère plus qu’un produit.

Peut-on notamment lire sur le site de Gaia. 

Les activistes de cette campagne espèrent que la nouvelle Commission européenne se montrera réceptive en prenant cette action sérieusement. 

  Nous avions besoin d’un million de signatures pour que notre pétition soit officiellement reconnue par la Commission. Selon la procédure obligatoire, elle doit à présent se pencher sur cette question. Nous espérons que ce sera un sérieux coup de pouce pour mettre fin à ces terribles conditions de vie en cage.

Explique Michel Vandenbosch, président de Gaia.

Afin d’appuyer leur campagne, l’ONG s’est dotée d’une sculpture géante d’un cochon, placée devant le siège de la Commission européenne place Schuman à Bruxelles. 

Référence

La Rédaction, (08/10/2019). Pourquoi un cochon géant est exposé place Schuman à Bruxelles. Repéré sur Ilico.

Articles similaires