févr. 27

La zoothérapie, une pratique plus ancienne que ce que l'on croit

Mardi 27 février 2018, 20:06 Julie
La médiation par l'animal, existe depuis des siècles

La médiation par l'animal existe depuis des siècles

La Thérapie Facilitée par l'Animale (TFA) aussi appelée zoothérapie est une pratique qui existe depuis de nombreuses années. Bien avant d'être officiellement reconnu, ce programme avait déjà été mis en place à plusieurs reprises dans le passé.

Photographie de Francis Miller pour le magazine Life en 1956

Photographie de Francis Miller pour le magazine Life en 1956

Ainsi, dès le IXème siècle, en Belgique, certains patients, pendant leur convalescence, pouvaient se voir confier la garde d'oiseaux afin de retrouver une certaine confiance en eux.

Bien plus tard, en 1796, l'anglais William Tuke fonda l'Institut York Retreat dont l'un des traitements principaux consistait à donner des animaux au malades mentaux (très durement traités à l'époque) afin qu'ils veillent sur eux. Les patients prenant leur rôle très au sérieux se responsabilisaient naturellement.

Mais la plus grosse avancée en matière de zoothérapie se fit de manière hasardeuse aux Etats-Unis, en 1953. Boris Levison, pédopsychiatre, reçoit les parents d'un enfant autiste complètement fermé au monde et muet depuis des mois, à son cabinet. Le chien du médecin, présent ce jour, se retrouve au contact du jeune patient et des liens se créent assez rapidement. L'enfant se met naturellement à caresser et câliner le chien, allant même jusqu'à lui parler. C'est ainsi que terme de "Pet Therapy" ou thérapie par l'animal apparaît.

Aujourd'hui, cette pratique de zoothérapie est reconnue et utilisée dans beaucoup d'établissements de soins. Selon l'institut français de zoothérapie , "c'est une médiation qui se pratique professionnellement en individuel ou en petit groupe, à l'aide d'un animal familier, consciencieusement sélectionné et éduqué, sous la responsabilité d’un professionnel, appelé Intervenant Professionnel en médiation animale, dans l'environnement immédiat de personnes chez qui l'on cherche à éveiller des réactions visant à maintenir ou à améliorer leur potentiel cognitif, physique, psychosocial ou affectif. »

Cette méthode n'est donc pas curative et doit aussi être parfaitement encadrée, de manière à préserver l'animal. (cf. : La zoothérapie et la médiation animale au détriment de la santé des animaux ?)

Source : Art21

Articles similaires