sept. 12

La zoothérapie et la médiation animale au détriment de la santé des animaux ?

Mardi 12 septembre 2017, 11:13 Caroline
Les thérapies par l’animal, de plus en plus en vogue, se font elles au détriment de la santé des animaux ?

Les thérapies par l’animal, de plus en plus en vogue, se font elles au détriment de la santé des animaux ?

L’animal est de plus en plus inclus dans notre société, chez nous, ou même dans des thérapies. La zoothérapie et la médiation animale sont deux méthodes pour aider l’homme en maison de retraite, hôpital, centres spécialisés. Mais si on s’est beaucoup intéressé au bien-être, au développement de la sociabilité, diminution du stress provoqués par la présence animale, rares sont ceux qui se sont préoccupés du bien-être des animaux eux-mêmes. Alors, les nouvelles thérapies se font-elles au détriment de la santé des animaux ?

Alice Mignot, diplômée de psychologie et d’éthologie, émet ici une évidence : « Il y a peu de recherche sur ce que l’animal médiateur ressent, pourtant il me paraît indispensable de veiller à son bien-être physique et mental »

Un animal choisi pour être l’outil d’une thérapie peut souffrir de stress, ne pas aimer être manipulé ou être en contact prolongé avec plusieurs personnes.

Alice Mignot voudrait donc que la formation pour la médiation animale soit reconnue par l’État, et qu’ainsi, il y ait un cadre professionnel. Cela pourrait assurer que le professionnel sait vraiment ce qu’il fait avec les animaux et les personnes demandeuses de la médiation. Elle suggère également que les chiens médiateurs soient choisis dans des refuges parmi les chiens qui sont compatibles avec leurs futures missions, afin de leur permettre d’être adoptés et d’avoir l’attention dont ils ont besoin.

Source : Wamiz

Articles similaires